Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Grande mobilisation pour atténuer les effets de la vague de froid

Tenue d’une réunion consacrée au suivi de l'exécution du Programme de réduction des disparités en milieu rural




En exécution des Hautes instructions de S.M le Roi Mohammed VI en vue d’apporter aide aux populations des régions ayant connu une forte baisse des températures et d’intenses chutes de neige, et de désenclaver ces régions, les services du ministère de l’Intérieur, l’ensemble des départements gouvernementaux et les services concernés (Forces Armées Royales, Gendarmerie Royale, Forces auxiliaires et protection civile), se sont mobilisés afin de prendre les mesures nécessaires, à travers la mobilisation de l'ensemble des moyens logistiques et humains pour apporter aide aux citoyens et atténuer les effets de la vague de froid et des chutes de neige exceptionnelles qu’ont connues plusieurs préfectures et provinces du Royaume, indique jeudi un communiqué du ministère de l'Intérieur.
Dans ce cadre, le Centre de veille et de coordination au niveau du ministère de l’Intérieur, en coordination avec les comités de suivi et de veille provinciaux, s'est employé à évaluer en continue la situation sur le terrain, fournir des données actualisées, prendre les mesures proactives et préventives nécessaires et coordonner les opérations d’intervention des différentes parties dans l'objectif d’atténuer les effets des perturbations météorologiques sur la population, souligne la même source.
Ainsi et dans le cadre des aides humanitaires apportées, un total de 65.632 familles représentant près de 370.000 personnes ont bénéficié de denrées alimentaires et de couvertures, précise le communiqué.
S’agissant du désenclavement des régions affectées, la même source fait état de la réouverture de toutes les routes classées sur 5.880 km et celles non classées sur 1.100 km, et du désenclavement de l’ensemble des douars isolés au nombre de 526 douars.
Pour ce qui est des prestations médicales, un total de 34.825 personnes ont bénéficié des services des hôpitaux de campagne, dont 25.902 bénéficiaires sont originaires des provinces de Chichaoua et Tinghir et 8.923 de Midelt, a précisé la même source, ajoutant que 403.352 services de santé ont été rendus aux habitants des régions concernées, à travers l’organisation de 2.879 visites médicales assurées par les unités médicales mobiles, et de 83 caravanes médicales.
Concernant le suivi de l'état de santé des femmes enceintes, un total de 3.742 femmes enceintes ont été recensées, dont 391 en phase d'accouchement ont été prises en charge, de même que 7.123 sans-abri.
S'agissant des opérations de sauvetage et de secours héliportés, la même source fait état de 54 interventions menées par la Gendarmerie Royale, les Forces Armées Royales et le ministère de la Santé, avec pour objectif l’évacuation des cas urgents et la distribution des denrées alimentaires aux populations de certaines régions enclavées, en particulier les zones des nomades.
Le communiqué ajoute en outre que 29.380 agriculteurs ont bénéficié de 93.186 quintaux de fourrage subventionné, alors que les services du ministère de l'Agriculture ont entamé l'exécution d'un programme d'appui supplémentaire de 569.666 quintaux profitant aux 22 provinces recensées.
Le ministre de l’Intérieur a, par ailleurs, présidé, jeudi à Rabat, une réunion consacrée au suivi de l’exécution des projets retenus dans le cadre du Programme de réduction des disparités sociales et territoriales en milieu rural (2017-2023).
Marquée par la présence des membres du gouvernement concernés et des walis et présidents des douze régions du Royaume, cette rencontre a été l’occasion de s'arrêter sur l'état d'avancement des projets programmés et qui concernent particulièrement le monde rural.
A cette occasion, il a rappelé que ce programme, doté d’un budget global de 50 milliards de dirhams, a été mis en place en application des Hautes Instructions Royales contenues dans le discours du Trône de 2015 relatives à la région, mettant en exergue l’importance de ce programme qui vise l’amélioration des conditions de vie des populations des zones rurales et de montagne par la prise en charge de leurs besoins prioritaires en infrastructures de base et en équipements sociaux de proximité.
Cette réunion vise l’implication et  l’engagement de tous les acteurs afin d'entourer ce chantier ambitieux de toutes les conditions de réussite, a-t-il indiqué, relevant que pour atteindre les objectifs tracés, la priorité doit être accordée aux programmes de qualité et à forte valeur ajoutée en vue de mieux répondre aux attentes et aspirations des citoyens.
La réunion vise également à peaufiner la stratégie de mise en œuvre des projets ainsi que le suivi et le contrôle de leur exécution dans de bonnes conditions dans l’objectif de mettre ce programme sur les bons rails, a-t-il poursuivi.
Pour leur part, les présidents des régions ont été unanimes à souligner l’importance capitale de ce Programme dès lors qu’il contribue à assurer aux populations ciblées les conditions d’une vie descente, soulignant toutefois la nécessité d’adapter ce programme aux spécificités de chaque région en vue de garantir sa bonne exécution.  A cet égard, les différents intervenants ont affirmé que les projets régionaux retenus dans le cadre de ce programme doivent être élaborés et financés selon une approche innovante et participative et en partenariat entre le gouvernement et les régions.
Ils ont également abordé les questions du financement et de la bonne gouvernance des projets pour permettre à ce chantier gigantesque, auquel ont été allouées des sommes colossales, de contribuer à l’amélioration de l’indice du développement humain.  
L'accent a été mis aussi sur l’importance d’accélérer la mise en œuvre de ce programme afin de rattraper le retard accusé, tout soulignant la nécessité pour les commissions régionales et la commission nationale d'oeuvrer de concert afin de garantir la convergence et la complémentarité des projets retenus.

Les efforts déployés pour désenclaver les régions affectées par les chutes de neige salués

Le chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani, a salué, jeudi, les efforts déployés par tous les services concernés en vue de désenclaver les régions affectées par les dernières chutes de neige et acheminer l'aide à leurs habitants.
Dans une allocution à l’occasion de la tenue du conseil de gouvernement, il a tenu à saluer le travail accompli par les autorités provinciales et locales, les services extérieurs de plusieurs départements particulièrement ceux de l’équipement, de la santé, de l’éducation et de l’agriculture ainsi que par la Gendarmerie Royale, les Forces Armées Royales et les Forces auxiliaires outre le ministère de l’Intérieur, soulignant qu’ils méritent tous des remerciements pour les efforts  qu’ils ont déployé en faveur des régions impactées par les chutes de neige exceptionnelles.  
Le chef du gouvernement a également salué l'action des "soldats de l’ombre" et des agents de terrain qui ont travaillé dans des conditions difficiles dans les régions enclavées suite aux dernières chutes de neige pour venir en aide aux habitants.

Samedi 17 Février 2018

Lu 1307 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés