LibéSPort




Zoom







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ghana: talent, puissance... et absences

Samedi 9 Janvier 2010

Autour d'Essien, l'une des vedettes de Chelsea, le Ghana, dans la foulée de ses bonnes sorties en 2006 et 2008, a les moyens de bien figurer lors de la CAN-2010 en Angola à condition de faire preuve d'inventivité pour pallier ses nombreuses défections au milieu. Mondialistes pour la 1re fois en 2006 (8e de finalistes), 3e de la CAN-2008 à domicile, les Black Stars doivent se transformer en équilibristes pour veiller à ne pas casser le fil étroit sur lequel ils marchent avant d'arriver en juin à la Coupe du monde en Afrique du Sud.
Au complet, la sélection de Rajevac a en effet largement les moyens de rivaliser avec les meilleures équipes du continent.
Le problème, c'est qu'elle devra faire sans son capitaine Appiah (déjà absent en 2008), sans Kingston, sans Pantsil et sans Mensah, tous forfaits sur blessures. Pas plus qu'elle ne pourra compter sur le milieu de l'Inter Milan Muntari, qui a refusé de s'excuser après avoir "séché" un rassemblement en novembre et a été écarté pour "raisons disciplinaires". Cinq hommes titulaires en qualifications qui, avec Essien, représentent les forces vives de la nation puisqu'ils constituent la tranche d'âge intermédiaire et pèsent 250 sélections... Du coup, le Ghana se retrouve écartelé entre des gloires finissantes (Sarpei, Addo) et des jeunes brillants mais inexpérimentés. Le sélectionneur a en effet abusivement puisé dans le vivier des champions du monde des moins de 20 ans qui ont décroché le titre en octobre. "Nous devons faire face aux circonstances, les blessures font partie du football", a sobrement commenté Addo alors que, à Accra, la rue ne croit déjà plus trop aux chances des siens...
Si le Ghana avait équitablement réparti ses défaillances entre les lignes, il aurait pu masquer ses insuffisances, mais, comble de malchance, il se retrouve particulièrement touché en milieu de terrain, là où il puise sa force originelle, là où il construit la plupart de ses victoires.

L

Lu 218 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe












Inscription à la newsletter