Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Garrido en a assez du rififi dans la demeure des Verts

Une 13ème manche du championnat à l’avantage de l’IRT




 En attendant le choc HUSA-WAC devant avoir lieu hier, la 13ème journée du championnat national de football, Botola Maroc Telecom D1, dont les débats ont eu lieu en fin de semaine, a profité pleinement à l’Ittihad de Tanger qui ne cesse de soigner son classement au fil des manches.
En accueillant à Larache la coriace formation du DHJ, l’IRT a assuré le strict minimum, s’imposant sur la courte marque de 1 à 0 suite à un penalty généreux transformé par Khalid Serroukh. Cette victoire, la cinquième depuis l’entame de l’exercice, a permis aux Azzurblanco de permuter au classement avec leur adversaire du jour, se retrouvant désormais troisièmes avec 21 points, soit une longueur de retard sur le Raja, deuxième, accroché à Rabat par le CRA (1-1).
Un nul nullement apprécié par Juan Carlos Garrido qui a opté pour le nouveau style incendiaire d’Ammouta dans ses déclarations. Pour le coach espagnol, les querelles intestines qui minent la demeure rajaouie affectent terriblement la marche du club qui n’a plus gagné de titres depuis un bon bout de temps. Tonnant qu’il en a plus qu’assez de cette situation et qu’il est temps qu’une solution soit trouvée et que cette désolante page soit tournée pour de bon.
Autre club dans la tourmente est le Moghreb de Tétouan, auteur d’un nul blanc devant le KACM à Safi. Un résultat qui apparemment satisfait l’entraîneur du MAT, Youssef Fertout, mais qui, faut le reconnaître, n’arrange guère les affaires du club qui pourra tout de même compter sur Abdelmalek Abroun, revenu sur sa décision de jeter l’éponge.
En tout cas, le MAT, bon dernier, est parti pour galérer à moins d’un revirement de situation que les supporteurs espèrent voir le plus tôt possible, sachant que les partenaires de Zaid Kerouch retrouveront leur fief, le stade Saniet Rmel dès ce mercredi à l’occasion du derby du Nord face à l’IRT.
Les deux autres victoires de cette journée sont à mettre à l’actif de l’ASFAR qui a compliqué davantage la situation du RAC (2-0) et de l’OCK, tombeur de la RSB par 1 à 0. Vendredi en match d’ouverture de cette manche, l’OCS et le RCOZ s’étaient quittés sur un nul blanc.

Mohamed Bouarab
Mardi 26 Décembre 2017

Lu 618 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés