Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Fort de son droit, le Raja ne jouera pas contre le DHJ

Face à l’entêtement de la Ligue de football, le club casablancais fait valoir les règlements




Zakaria Hadraf de retour au Raja.
Zakaria Hadraf de retour au Raja.
Place à un bras de fer sans merci entre la Commission de programmation relevant de la Ligue nationale de football professionnel (LNFP) et le Raja de Casablanca. Si la LNFP se veut décidée à accélérer la cadence de la mise à jour du calendrier du championnat, en programmant le match en retard, comptant pour la neuvième journée, entre le DHJ et le Raja, au mardi 7 janvier à 19 heures, le bureau dirigeant des Verts tient à l’application stricte du règlement des compétitions de la FRMF.
Selon l’article 21 se rapportant aux dispositions applicables aux matches de rattrapage des équipes disputant une compétition internationale, le Raja a le droit de demander l’ajournement de son match contre le DHJ vu qu’il aura à affronter moins de 72 heures auparavant, le 4 janvier au stade Mustapha Tchakir à Blida, le Mouloudia d’Alger pour le compte des quarts de finale aller de la Coupe arabe Mohammed VI des clubs champions.
L’article stipule ainsi que «si le match inter-club a lieu à l’étranger, le match de rattrapage est programmé 3 jours francs au moins après la date du match inter-club. Pour des nécessités de la programmation, les matches susceptibles d’être reportés peuvent être avancés dans le respect des délais précités».
Fort de son droit, le Raja a décidé de tenir une concentration en Algérie qui s’étalera du 2 au 11 courant. Un séjour d’une dizaine de jours qui permettra aux Verts d’éviter un aller et retour, puisque le 10 courant, ils donneront la réplique à Tizi Ouezzou à la Jeunesse Sportive de Kabylie, match comptant pour la phase de groupes de la Ligue africaine des clubs champions.
Par ailleurs, dans le registre des renforts de l’effectif, tout laisse croire que l’ex-sociétaire du Raja, Zakaria Hadraf, serait de retour à la maison. Il vient de résilier son contrat avec le club saoudien de Damak, annonçant sur son compte Instagram être «joueur professionnel du Raja».
Un come-back qui devrait faire sans aucun doute beaucoup de bien au Raja qui aspire à jouer à fond ses chances sur les trois tableaux dans lesquels il est engagé : championnat national, Coupe Mohammed VI et Ligue africaine de la CAF.

Mohamed Bouarab
Vendredi 3 Janvier 2020

Lu 2058 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif













Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com