Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Football à l'ère du Covid-19

L'ambiance n 'est plus la même !




Football à l'ère du Covid-19
Gradins désertés, tribunes abandonnées, rien que l'écho des frappes des joueurs et des consignes des entraîneurs qui font encore du vacarme dans les stades. Voici à quoi ressemblent les matchs de foot à l'ère du coronavirus, où l'irremplaçable joueur numéro 12 n'est plus là. Covid-19 et mesures de restriction sanitaire obligent, les matchs de football ont repris, mais à huis clos.

Les rencontres footballistiques pré-corona se déroulaient dans une ambiance assez conviviale, aussi bien dans les gradins que sur la pelouse, notamment avec les banderoles des ultras ainsi que leurs tifos reflétant leur grande capacité de créativité et leur attachement à leur équipe préférée. Les joueurs sont loin d'être les seuls acteurs du ballon rond touchés et contrariés par la propagation du Covid-19. Les huis clos a pesé lourd égalementsur les ultras qui ne peuvent plus encouragerleur équipe comme avant et vivre leur passion à fond. Pour un membre des Winners, le groupe de supporters affilié au Wydad de Casablanca, ne plus pouvoir accéder aux stades fut très dur, vu que le stade était le lien "avec notre équipe de cœur" et un espace pour renouer avec notre passion et évacuer l'énergie négative. S'agissant des initiatives lancées par certaines ultras durant la période de l'état d'urgence sanitaire, il a affirmé, dans une déclaration à la MAP, que les ultras du Wydad ont lancé une campagne afin de venir en aide aux personnes âgées ou malades dans les quartiers de Casablanca, en leur livrant de l'alimentation ou des médicaments, faisant part également de l'initiative de collecte de dons qui a connu un franc succès à l'échelle nationale.

Il a, en outre, estimé qu'il faut continuer à inciter les joueurs à se donner à fond même lors de cette conjoncture exceptionnelle, notamment à travers des vidéos d’encouragement, des communiqués ainsi que des messages de soutien. Une nouvelle méthode a été envisagée afin de pallier le vide et motiver les joueurs, en créant artificiellement une atmosphère de stade plein, à travers la diffusion durant les matchs de chants de supporters ingrédients indispensables pour assurer un grand spectacle.

Tirage au sort de la Botola ce dimanche

Le Comité directeur de la Fédération Royale marocaine de football (FRMF) se réunira samedi 21 novembre 2020 à partir de 13h00 par visioconférence avec la Ligue nationale de football professionnelle (LNFP), la Ligue nationale de football amateur (LNFA), la Ligue nationale de football féminin (LNFF) et la Ligue nationale de football diversifié (LNFD). A l’ordre du jour de cette réunion figurent les points suivants : – Le lancement de la saison 2020-2021. – La situation financière des clubs. – Le transfert des joueurs. D’autre part, il sera procédé au tirage au sort de la Botola Pro D1 et la Botola Pro D2 saison 2020-2021 au Complexe Mohammed VI de football de Maâmoura dimanche 22 novembre 2020 à partir de 19h00.

Libé
Jeudi 19 Novembre 2020

Lu 379 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 26 Novembre 2020 - 17:00 L'Argentine en larmes

Mercredi 25 Novembre 2020 - 17:00 Neymar refait enfin le show en Ligue des champions