Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Finale retour de la Coupe de la Confédération africaine : La FRMF conteste l'arbitrage de l'Ethiopien Bamlak Tessema




 La Fédération Royale marocaine de football (FRMF) a adressé une lettre de contestation à la Confédération africaine (CAF) au sujet de l’arbitrage "honteux" de la finale retour de la Coupe de la CAF CC, ayant opposé, dimanche au Caire, le Zamalek égyptien et la Renaissance de Berkane (1-0, t.a.b, 5-3).
"Nous avons le regret de vous adresser par la présente une contestation sur l’arbitrage scandaleux du match qui a eu lieu hier soir, entre le Zamalek et la Renaissance sportive de Berkane (RSB), dans le cadre de la finale retour de la Coupe de la Confédération de la CAF 2018/2019", écrit la FRMF dans un communiqué publié sur son site officiel, jugeant "inadmissible que ce type d’erreurs graves puissent subsister dans des matchs d’un tel enjeu".
Dans sa lettre, la Fédération déplore une "mauvaise interprétation et application des lois du jeu par l’arbitre du match dans l'épreuve des tirs au but", précisant que le portier du Zamalek, Mahmoud Janech, devait être expulsé au cours de cette séance.
Janech a quitté sa ligne de but avant le botté du ballon, explique la même source, indiquant que l’arbitre, alerté par la VAR, a décidé d'exécuter à nouveau le tir au but pour non-respect des textes de la loi mais n’avertit pas le gardien de but du Zamalek, "ce qui est une mauvaise interprétation et application des lois du jeu".
Janech était déjà averti durant le match et si l’arbitre lui avait adressé un deuxième avertissement, il aurait été expulsé, poursuit le communiqué, mettant en cause une faute technique dans l'application des lois, qui en résulte la permission à un joueur qui devait être expulsé de continuer à jouer et à participer aux tirs au but, déterminant le résultat de cette finale.
Pour sa part, la RSB avait immédiatement transmis à la CAF une réclamation à ce sujet, indique la FRMF, exhortant l’instance africaine de bien vouloir lui faire parvenir une réponse rapide à sa contestation, "qui pourrait réparer le sérieux préjudice subi" par le club orange "lors de ces circonstances déplorables".
Il convient de rappeler que la FRMF a adressé également une lettre de contestation à la Confédération africaine de football sur l'arbitrage de l'Egyptien Jihad Greicha qui a officié  la finale aller de la Ligue des champions entre le Wydad Athletic Club et l'Espérance sportive de Tunis, le vendredi 24 mai 2019 au Complexe Sportif Prince Moulay Abdellah de Rabat.

Le WAC à Tunis

La délégation du WAC est attendue aujourd’hui mercredi à Tunis en perspective de son match de la finale retour de la Ligue africaine des champions contre l’EST, rencontre prévue vendredi prochain à 21 heures au stade de Radès dans la banlieue tunisoise.
Pour ce match qui sera sifflé par l’arbitre gambien Bakary Gassama, contesté par l’Espérance, le WAC devra faire sans Achraf Dari et Brahim Nekkach suspendus, alors qu’il récupérera Mohamed Nahiri.

Mercredi 29 Mai 2019

Lu 652 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com