Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Fatimetou Mint Abdel Malick La régionalisation au Maroc, une source d'inspiration


Libé
Vendredi 9 Septembre 2022

L’expérience marocaine en matière de régionalisation est une expérience réussie qui constitue une source d'inspiration, a affirmé, jeudi à Saïdia, Fatimetou Mint Abdel Malick, présidente des Cités et gouvernements locaux unis d’Afrique (CGLUA).

"Cette expérience marocaine pourrait inspirer d’autres villes au niveau africain pour booster le processus de leur régionalisation", a souligné Mme Mint Abdel Malick dans une déclaration à M24, la chaîne d'information en continu de la MAP, en marge de la première édition du Forum des régions d’Afrique (FORAF), qui se tient du 08 au 10 septembre à Saïdia, sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

"Le FORAF est une composante de notre organisation CGLUA, qui regroupe plus de 16.000 collectivités territoriales africaines", a-t-elle précisé, ajoutant que "ce forum est extrêmement important en termes de développement et pour la mise en place de projets structurants dans nos différentes régions".

Ce forum, a-t-elle poursuivi, a pour ambition de mutualiser les efforts des différents pays africains, de mettre en relation les différentes collectivités territoriales africaines et de mutualiser les expériences des autres villes des CGLUA.

"Nous sommes la seule composante structurée de par le monde", s’est félicitée la même responsable, assurant que lors de ce forum "nous allons assister à l’élaboration d'une feuille de route et à la validation de notre plan d’action".

 "Nous espérons que ce forum pourra mutualiser les différentes expériences réussies dans les différentes villes d’Afrique afin de renforcer notamment la coopération Sud-Sud, l’une des ambitions de notre organisation", a-t-elle souligné.

 Organisée par l'Association des régions du Maroc (ARM), en collaboration avec l'Organisation Cités et gouvernements locaux Unis d'Afrique (CGLU Afrique), et le Conseil régional de l'Oriental, avec le soutien du ministère de l'Intérieur (Direction générale des collectivités Territoriales -DGCT-), cette première rencontre du FORAF connaît la participation de plus de 20 pays d'Afrique adoptant un système décentralisé, avec la présence d'environ 85 présidents de régions africaines.

Par Mohamed El Kadiri (MAP)  


Lu 262 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p