Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Fatiha Saddas appelle au soutien des locataires des biens Habous

Renforcer l’implication de l’institution desWaqfs dans le développement économique et social




La députée du Groupe socialiste à la Chambre desreprésentants, Fatiha Saddas, a adressé une question orale à Ahmed Taoufiq, ministre des Habous et desAffairesislamiques, à propos des problèmes de certainslocataires des appartements et locaux commerciaux des Habous.

Elle a souligné dans ce cadre que « l’un des principaux objectifs du ministère des Habous et des Affaires islamiques est de chercher à renforcer l’implication de l’institution des Waqfs dans le développement économique et social, et ce à travers une approche participative avec les opérateurs économiques », ajoutant que «la spécificité de ce ministère réside dans la promotion des aspects sociaux et solidaires sous les auspices de S.M le Roi, qui a décidé, dans un geste humanitaire sage, d’exonérer les locataires des biens Habous de leurs loyers en raison des répercussions de la pandémie et du confinement ».

Dans le même contexte, Fatiha Saddas a mis l’accent sur les dispositions injustes contenues dans le Code régissant la gestion des biens Habous, ajoutant que «les commerçants, artisans et petits entrepreneurs souffrent en raison des augmentations successives des prix des loyers, qui peuvent atteindre 150%, en plus des traitements injustes qu'ils endurent quotidiennement du fait de la gestion des dossiers des loyers et des réclamations, car votre administration ne prend pas en compte les conditions épidémiologiques et la stagnation économique que connaît le pays ».

La parlementaire ittihadie a appelé le ministre Ahmed Taoufiq à clarifier sa politique d'urgence et les mesures que son ministère a prises en faveur des locataires des biens Habous durant cette conjoncture critique que traverse l'économie du pays. Elle a par là même prôné la révision de certains articles du Code régissant la gestion des biens Habous pour soutenir les artisans qui sont en faillite à cause de la faiblesse et du manque de revenus.

M.T

M.T
Lundi 7 Septembre 2020

Lu 844 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 Haro sur l’hydrochloroquine