Libération

Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Farida Loudaya: Le Maroc a prôné une stratégie anti-Covid proactive et audacieuse



Ambassadrice du Royaume en Colombie et en Equateur



Le Maroc a prôné une stratégie proactive, audacieuse et pionnière de lutte contre la pandémie de la Covid-19, devenant le premier pays africain à lancer une campagne de vaccination, a indiqué l'ambassadrice du Maroc en Colombie et en Equateur, Farida Loudaya. Dans une interview accordée au journal colombien Primicia Diario, elle a affirmé que les mesures prises par le Maroc en réponse à la pandémie constituent un motif "de fierté", lesquelles ont permis de maîtriser le nombre d'infections et d’atténuer les effets économiques et sociaux de la crise sanitaire. Par ailleurs, la diplomate a fait observer que la campagne de vaccination lancée il y a quelques semaines, avance à pas sûrs dans l’objectif d’immuniser 80% de la population, conformément aux hautes instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, qui a insisté sur la préparation adéquate et le bon fonctionnement de cette grande opération nationale, tant au niveau sanitaire et logistique, que technique, avec un accent particulier sur l'accessibilité du vaccin dans un cadre social et solidaire, et sa disponibilité gratuite et en quantité suffisante. Au volet de la solidarité du Royaume avec les pays africains, elle a relevé que le Souverain, après avoir lancé un appel à la fraternité africaine, insistant sur la nécessité d'une approche pragmatique, orientée vers l'action et l'échange d'expériences, a donné ses Hautes instructions pour fournir une aide médicale importante à plusieurs pays africains. "Ce geste généreux visait à fournir du matériel médical de prévention, des lots de médicaments et des moyens de protection contre la Covid-19, une initiative qui a été saluée par la communauté internationale", a rappelé Farida Loudaya. D’autre part, la diplomate marocaine, qui répondait à une question sur la coopération entre le Maroc et la Colombie en matière d'éducation, a souligné que les échanges universitaires ont toujours été à l’ordre du jour en vue d’élargir les perspectives personnelles et éducatives, ainsi que pour explorer, valoriser et appréhender les différentes cultures, et améliorer les capacités linguistiques des étudiants. Dans ce sillage, plusieurs accords de coopération académique ont été signés, comme ceux entre l'Université internationale de Rabat et les universités colombiennes de Rosario à Bogotá et Medellín, portant sur la promotion d’une connaissance mutuelle entre les générations futures, a-t-elle précisé.

Libé
Lundi 22 Février 2021

Lu 140 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.