Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Fabrice Luamba Ngoma, polyvalent à volonté

Le Raja de Casablanca vient de réaliser un très bon coup sur le marché des transferts




Fabrice Luamba Ngoma illustre une des qualités majeures des footballeurs : la polyvalence, en d’autres termes, la capacité à s’adapter. A ses débuts à Kinshasa, au Football club Max Mokey Etanchéité, en 2015, le Congolais occupait le poste de milieu relayeur et était présenté comme la nouvelle pépite du football en RDC, grâce notamment à sa finesse technique, sa lecture du jeu et ses qualités pour casser des lignes par des passes lumineuses. Deux ans plus tard, c’est à plus de 2000 km, au Nigeria qu’il choisit de poursuivre sa progression, sous les couleurs du Ifeanyi Ubah, là où il fait connaissance, pour quelques matchs seulement, avec le poste de milieu offensif.
Riche en enseignements, cet exil tourne court. Moins de six mois plus tard, Fabrice Luamba Ngoma rentre au pays et succombe aux avances du second club le plus titré de RDC, l’As Vita (14). Deux années se sont écoulées depuis, et le milieu de terrain de bientôt 26 ans, a étoffé sa panoplie. Désormais, il est capable d’occuper tous les postes offensifs de l’entrejeu. Sous les ordres de Florent Ibengé, l’international congolais (3 sélections) a occupé cinq fois le poste de milieu relayeur et a été aligné huit fois, un cran plus haut, dans l’habit d’un milieu offensif, en soutien à l’attaquant, quasiment en neuf et demi. Il a aussi foulé les pelouses à six reprises en tant que milieu excentré gauche. Et plus étonnant encore, il a joué plusieurs fois au poste d’avant-centre.
Hyper talentueux, Fabrice Luamba Ngoma va sans aucun doute faire beaucoup de bien aux Verts. Fort de ces expériences, il présente aujourd’hui le profil d’un milieu de terrain mixte et complet. Aligné dans un milieu à deux, comme milieu offensif ou excentré, il sait miser sur ses forces pour faire oublier ses faiblesses. Son punch et sa vitesse sont quelque peu contrebalancés par les difficultés qu’il éprouve lorsqu’il s’agit d’être dur sur l’homme (20% de duels gagnés). En d’autres termes, il est clairement plus à son aise avec le ballon que sans. Certes, il n’est ni un impact player ni un guerrier, mais le Raja de Casablanca pourra profiter de son bagage offensif. Techniquement facile, il est capable d’imprimer des changements de rythme ou de trouver des espaces libres. Il peut aussi s’avérer une courroie précieuse dans les transmissions vers l’avant (75 % de réussite) et notamment dans le dernier tiers du terrain (73%). Il adore en outre se projeter et prendre sa chance de loin grâce à une frappe appréciable. Et ce n’est pas le Raja de Casablanca qui nous contredira. Il suffit de se remémorer le premier des deux buts marqués dans les cages de son futur gardien de but Zniti, en phase de groupes de la Coupe de la Confédération, un 19 août 2018.
Sa campagne africaine l’a fait apparaître sur les radars des plus grandes écuries africaines. Plusieurs grosses cylindrées tunisiennes et algériennes le suivaient de très près. Cet hiver, le CS Constantine était sur le coup. Mais c’est le Raja de Casablanca qui a été le plus insistant, en lui proposant un contrat de trois ans, pour le plus grand bien de son milieu de terrain.

Epreuve berkanie pour l’OCS

Le stade El Massira à Safi abritera, ce soir à partir de 22 heures, la rencontre qui opposera l’OCS à la RSB, match comptant pour la 27ème journée du championnat national de football, Botola Maroc Telecom Pro 1.
Une confrontation à enjeu pour les deux protagonistes, particulièrement l’Olympique de Safi qui, en cas de victoire, rejoindra l’IRT à la troisième place du classement général.
A rappeler que la dernière rencontre comptant pour cette journée, à savoir WAC-OCK, aura lieu après la tenue de la 28ème manche du championnat.

Chady Chaabi
Mercredi 8 Mai 2019

Lu 911 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 28 Septembre 2020 - 20:38 Jaime Pacheco nouvel entraîneur du Zamalek

Lundi 28 Septembre 2020 - 20:36 Le Raja et la RSB assurent l’ essentiel

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 La FRMF arrête le programme des dernières journées