Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

FIFA : Année scandale




2016 a été bel et bien une année noire pour la FIFA. Si, autrefois, les scandales ont été étouffés, cette fois-ci ce n’était plus possible d’occulter des micmacs qui ont porté un sacré coup à l’image du football mondial.
Plusieurs têtes sont tombées mais les personnalités les plus en vue qui ont dû payer cash restent l’ancien patron de la FIFA, Sepp Blatter, et le président de l’UEFA, Michel Platini. Deux figures qui ont quitté la maison zurichoise par la petite porte après avoir été mêlées dans des affaires de corruption.
La FIFA a désormais un nouveau président, l’Italo-Suisse Gianni Infantino, qui se déploie à fond en vue de soigner l’image écorchée de cette puissante structure, tonnant lors du Congrès de Mexico : « Je peux vous dire officiellement que la crise est finie ». Pourvu que les dégâts se limitent à ce stade et que 2017 soit entièrement dédiée au développement du football à une année du Mondial russe.

Samedi 31 Décembre 2016

Lu 209 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Mots Croisés