Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Entretiens maroco-péruviens à Lima

Volonté commune de renforcer la coopération interparlementaire bilatérale




Entretiens maroco-péruviens à Lima
Le renforcement de la coopération entre le Maroc et le Pérou et la promotion des relations bilatérales ont été au centre des entretiens, vendredi à Lima, entre l'ambassadeur du Royaume au Pérou, Amin Chaoudri, et le président du Congrès péruvien, Pedro Olaechea.
A l'issue de ses entretiens, qui se sont déroulés au siège du Congrès en présence notamment du président du Groupe d'amitié parlementaire Pérou-Maroc Rolando Reátegui, le diplomate marocain a indiqué, dans une déclaration à la MAP, que cette réunion a été l'occasion de mettre en évidence les excellentes relations entre le Maroc et le Pérou, qui ont connu un tournant décisif à l’occasion de la visite à Lima de SM le Roi Mohammed VI en 2004.
Amin Chaoudri a également souligné la volonté du Royaume de renforcer ses relations avec le Pérou en vue de les ériger en une association exemplaire entre les deux pays, fondée sur une amitié forte et une confiance mutuelle ainsi que sur une vision partagée des valeurs de la coopération Sud-Sud.
De même, l'ambassadeur marocain a mis en avant les atouts offerts par le Maroc qui se positionne comme hub économique important et porte d’entrée privilégiée pour le Pérou en Afrique.
Pour sa part, Pedro Olaechea a salué la qualité des relations entre les deux pays, exprimant la volonté commune de renforcer les échanges et la coordination sur des questions d'intérêt commun aux niveaux régional et international.
De même, le responsable péruvien a également mis en avant les grandes avancées réalisées par le Maroc dans les domaines des réformes démocratiques, de promotion des droits de l’Homme, de développement économique et social et de lutte contre le terrorisme, ainsi que la stabilité dont jouit le Maroc en tant que havre de paix dans la région.
S'agissant de la question du Sahara marocain, ces entretiens ont porté notamment sur la genèse de ce différend artificiel ainsi que l’évolution de la question devant le Conseil de sécurité, tout en mettant l'accent sur la prééminence de l’Initiative d’autonomie marocaine, consacrée par les résolutions du Conseil de sécurité.
D'autre part, l'ambassadeur du Maroc à Lima et le président du Congrès péruvien se sont félicités de la contribution du Groupe d’amitié parlementaire Pérou-Maroc au resserrement des liens d’amitié entre les deux pays et ont convenu de conjuguer leurs efforts en vue de poursuivre la consolidation des relations d’amitié entre les deux pays.


 

Lundi 26 Août 2019

Lu 1202 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com