Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Entretiens maroco-espagnols sur la défense commune

Ana Maria Botella : Madrid a des relations sécuritaires privilégiées avec Rabat




 En exécution des Hautes instructions Royales, le ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé de l'Administration de la défense nationale, Abdellatif Loudiyi, a eu, lundi à Madrid, des entretiens avec la ministre espagnole de la Défense, Margarita Robles.
Ces entretiens s’inscrivent dans le cadre d’une visite de travail d’Abdellatif. Loudiyi en Espagne, axée sur les moyens de renforcer la coopération bilatérale dans les différents domaines.
Lors de cette réunion, les deux ministres ont fait part de la volonté du Maroc et de l’Espagne de renforcer leur coopération, notamment face aux menaces émergentes et en matière de cyberdéfense.
La poursuite de la collaboration industrielle et technologique dans le domaine de la défense a été aussi au centre de ces entretiens.
Margarita Robles a souligné, à cette occasion, la nécessité de renforcer davantage les relations de coopération maroco-espagnoles dans le domaine de la défense, indique un communiqué du ministère espagnol de la Défense.
Elle a, en outre, mis en exergue les efforts déployés par le Maroc en matière de lutte contre le terrorisme, les réseaux d’immigration illégale et d’autres trafics illégaux, qualifiant l’engagement du Royaume dans ces domaines d’"essentiel pour la stabilité de la région".
Cette visite de travail illustre, souligne la même source, les bonnes relations entre les deux pays et leurs différentes administrations.
Pour sa part, la secrétaire d’Etat espagnole à la Sécurité, Ana Maria Botella, a déclaré lundi lors d’un forum organisé à Madrid que l'Espagne entretient une relation de coopération "privilégiée" et "excellente" avec le Maroc dans le domaine sécuritaire.
Il existe une "coopération traditionnelle entre les forces de sécurité et les services de renseignements des deux pays en matière de lutte contre le terrorisme", a-t-elle ajouté.
Elle a relevé que la proximité géographique entre l’Espagne et le Maroc sur les deux rives du Détroit fait qu'ils soient confrontés aux mêmes défis sécuritaires, notamment le terrorisme, l’immigration illégale et d’autres formes de crime organisé.
Anna Maria Botella a relevé l’importance accordée par l’Espagne à la coopération internationale en matière sécuritaire, qualifiant de "fondamentale" celle liant Madrid et Rabat.
Elle a évoqué, par ailleurs, la Stratégie nationale espagnole de lutte contre le terrorisme, publiée récemment au Bulletin officiel de l’Etat et qui constitue un cadre de référence unifié et actualisé visant à prévenir, combattre et faire face aux menaces représentées par le terrorisme et l’extrémisme violent.
Cette nouvelle stratégie, qui vient remplacer celle élaborée en 2012, s’adapte à la nouvelle situation en matière de lutte contre le terrorisme. Elle est alignée avec la Stratégie contre le terrorisme de l’Union européenne et celle des Nations unies.

Mercredi 6 Mars 2019

Lu 690 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com