Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Energies renouvelables: Le leadership du Maroc mis en avant à Rome


Libé
Vendredi 28 Octobre 2022

Des responsables, experts et investisseurs marocains et italiens ont souligné, mercredi soir à Rome, le leadership du Royaume en matière d'énergie renouvelable lors d'un événement, tenu en marge de la 13ème édition du Festival de la diplomatie. Les participants à cette rencontre, placée sous le signe "Business Focus Maroc", ont mis l’accent sur les opportunités offertes par le Maroc pour investir dans certains secteurs, dont celui de l'énergie, "devenu un marché porteur qui a permis au pays d'ouvrir la voie à l'énergie photovoltaïque et d'établir un marché prometteur et compétitif". A cette occasion, des investisseurs italiens ont mis en exergue les relations solides liant les deux pays dans le cadre d’une coopération stratégique et fructueuse, appelant à renforcer cette coopération et à tirer profit de la position stratégique du Maroc, en tant que trait d'union reliant les continents européen et africain. A cette occasion, le directeur général de l'Agence marocaine pour l'efficacité énergétique (AMEE), Said Mouline, a affirmé que "le Maroc, sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI, s'est engagé depuis plusieurs années déjà dans ce chantier de durabilité, tout en priorisant les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique". Le Royaume a commencé, sous les Hautes instructions Royales, sa transition énergétique en 2009, en définissant des objectifs visant avant tout à augmenter la part des énergies renouvelables dans son mix énergétique d’ici 2030, avec pour optique d’atteindre une part d’énergies renouvelables de 52% dans le mix énergétique national, a-t-il soutenu, indiquant que le pays s'est doté d'une vision claire et d'une politique proactive pour atteindre ses objectifs dans ce secteur crucial. Le Maroc amis en place à cet effet toutes les mesures nécessaires, tant au niveau réglementaire qu'institutionnel, a relevé M. Mouline, ajoutant que nombre d’outils et de mécanismes ont été adoptés pour promouvoir les investissements dans l'économie verte. Par ailleurs, le responsable a passé en revue les différents programmes et stratégies mis en place pour booster ce secteur, notant que les organismes et les institutions nationales spécialisés dans le domaine de l'énergie, dont l'AMEE, veillent sur "un accompagnement de près de ce secteur prometteur qui repose sur la production d’une énergie propre et génère des opportunités d'emploi". Selon M. Mouline, le Royaume dispose d’atouts considérables pour réaliser la transition énergétique et notamment les énergies renouvelables et l’hydrogène, où il peut se positionner en précurseur et de véritable plateforme de production et d’exportation régionale de premier ordre, au carrefour de l’Europe et de l’Afrique. De son côté, le directeur du Pôle opérations au sein de l'Agence marocaine pour l'énergie durable (Masen), Rachid Bayed, a indiqué que "le Maroc est devenu l'un des pays leaders dans le domaine des énergies renouvelables, puisque plus de 4.000 mégawatts d'énergie éolienne et solaire sont produits dans le Royaume". Le Maroc s'inscrit dans une politique volontariste de développement massif des énergies renouvelables, à travers de grands projets et l’efficacité énergétique, a déclaré M.Bayed, soulignant qu’"aujourd’hui, c’est une ambition portée au plus haut niveau et prouvée notamment par un parcours important durant les dix dernières années avec plusieurs chantiers entamés". "Le secteur énergétique connait une transformation sur tous les niveaux", a-t-il fait observer, relevant que le "Maroc dispose d'importants atouts pour devenir une plateforme d'énergies renouvelables et d'un potentiel technique assez intéressant en la matière". Le Groupe MASEN place au cœur de sa stratégie la valorisation des ressources renouvelables, pour créer une force inépuisable de développement économique, social et environnemental pour le Maroc et au-delà, a expliqué le responsable. En plus de la production d’électricité, à travers des projets d’envergure et la mobilisation des financements nécessaires, Masen cherche à catalyser le développement d’un tissu économique compétitif, qui mobilise de manière efficiente les compétences existantes et contribue à en créer de nouvelles, a-t-il poursuivi, citant les différents projets menés par cet acteur national central dédié à la valorisation des ressources renouvelables. Le chef de mission adjoint à l'ambassade du Maroc en Italie, Hassan Ben Allal, a affirmé que le Royaume a lancé de grandes réformes dans le cadre d’une politique “proactive et globale” visant à améliorer le climat des affaires, soutenir les entreprises et promouvoir l’investissement dans les différents secteurs, notamment l’énergie. Les énergies renouvelables apportent un atout de compétitivité attirant les investisseurs, a souligné le diplomate marocain, notant que grâce à sa dynamique de développement durable, sa proximité avec les marchés européens et la dynamique d’innovation et la politique climatique ambitieuse impulsées par SM le Roi, le Maroc, à l’avant garde, ne cesse de multiplier ses partenaires au niveau international, notamment en Afrique, qui dispose d’un grand potentiel en matière d’énergies renouvelables. Dans ce sens, M. Ben Allal a rappelé que le Maroc et l’Union européenne (UE) ont récemment conclu un Mémorandum d’entente portant sur l’établissement d’un Partenariat vert, ce qui fait du Royaume le premier pays à conclure un partenariat de ce type avec Bruxelles. Cet accord a pour objectif d’établir un Partenariat vert entre les partenaires dans les domaines de la lutte contre les changements climatiques, de la transition énergétique, de la protection de l’environnement et de la promotion de l’économie verte et bleue, a-t-il expliqué. Par ailleurs, cette rencontre a été l'occasion de mettre en avant les potentialités des provinces du Sud du Maroc, qui joueront un rôle important dans la transition énergétique du pays, du fait que ces provinces disposent désormais d'une partie de la production de l’électricité issue de l’énergie renouvelable.


Lu 1082 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 24 Février 2024 - 13:28 En avant toute !

Samedi 24 Février 2024 - 08:47 Femmes et avenir du socialisme

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020












Flux RSS
p