Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Dr Yacine Zerguini: Penser Covid en toutes circonstances

​La Commission médicale de la CAF est à pied d’œuvre afin de faciliter la reprise du football, et ce dans les meilleures conditions. Dr Yacine Zerguini, vice-président de ladite commission, revient sur le protocole sanitaire de la CAF à l’ère de la Covid-19 et formule des recommandations pour la réussite du CHAN Total Cameroun 2020.


Quel bilan faites-vous du protocole sanitaire mis en place depuis la reprise des compétitions de la CAF ?
Le protocole sanitaire relatif aux matches internationaux mis en place par la FIFA et la CAF est l’aboutissement d’un long processus de retour au jeu mis en place par la FIFA et la CAF. Une fois passé le temps du choc, la CAF et toutes les Confédérations au sein de la FIFA ont réagi en suspendant les activités pour protéger les acteurs du jeu et toute la famille du football.

Ce moment de total arrêt fut mis à profit pour mieux comprendre la situation et vite établir des guides de conduites puis des procédures contraignantes pour le retour au jeu. Etant membre du Comité Covid de la FIFA, et responsable du Comité Covid de la CAF, j’eus ce privilège d’en être un témoin actif au niveau international et surtout continental. La responsabilité de la gestion de la pandémie et de son impact sur le monde du football africain, fut confiée à notre Commission médicale par le président Ahmad et les membres du Comité exécutif. Une lourde responsabilité que nous avons tenu à assumer avec le soutien de l’administration.

La reprise s’est faite d’abord par les compétitions de clubs (Ligue des champions et Coupe de la Confédération 2019-2020), qu’il fallait finaliser au Maroc et en Egypte. Ce fut une première expérience édifiante qui a permis de peaufiner notre stratégie vis-à-vis de toutes les autres compétitions qui ont suivi. En plus de concevoir un protocole sanitaire, il faut aussi se donner les moyens humains et matériels pour le mettre en application. Il faut aussi mettre en place des normes et des procédures et s’y tenir strictement. Tout en respectant les lois sanitaires nationales souveraines, sur les lieux de déroulement des matches, qui sont contraignantes.

Nous avons donc, au final, adopté le protocole sanitaire international de la FIFA, commun à toutes les confédérations, pour toutes les compétitions de la CAF, sans exception : Clubs CAF CC et CL 2020 et 2021, journées 3 et 4 de qualifications pour la CAN Total 2021 au Cameroun, tournois zonaux de qualification pour les compétitions des jeunes U17 et U20.

Le challenge résidait dans la complexité de la mise en œuvre : Préparation médicale et physique des joueurs, tests Covid, conditions de voyage et d’arrivée dans les pays hôtes, organisation des urgences lors des entraînements et des matches, organisation pour le respect des règles Covid sur les lieux d’hébergement, de compétition et dans les moyens de transport, sans oublier le protocole lors des matches. Il fallait aussi contrôler tout cela la veille des matches et au cours de ceux-ci. Nous avons ainsi eu l’idée de constituer un réseau d’officiers médicaux Covid, près de soixante (60) maintenant, avec des instructions strictes pour gérer ce protocole sanitaire. Les moyens modernes de communication ont été utilisés pour leur formation. Ces mêmes moyens sont utilisés en temps réel pour l’accomplissement de leur tâche. Le formulaire de rapport pour chaque match (annexe) est témoin de leur lourde charge qu’ils accomplissent avec enthousiasme. Ils sont la cheville ouvrière, à l’origine de l’immense succès de l’opération. Tous les paramètres sont au vert, grâce à Dieu.

Au final, les rapports qui nous parviennent sont très éloquents, les incidents sont extrêmement rares, tout comme le pourcentage et le nombre des matches reportés pour raison Covid. Les officiers médicaux Covid, dont tous les noms méritent d’être cités ici ont été présents, très professionnels et enthousiastes, malgré leurs obligations professionnelles. Je leur rends hommage ici. Comme je rends hommage à notre administration représentée par la Direction du développement et le Bureau médical de la CAF.

Le CHAN sera la première grande compétition internationale de la CAF depuis l’avènement de la Covid-19. Quelles mesures seront appliquées pour cet évènement spécial ?
Le CHAN sera en effet le premier grand tournoi de l’ère Covid-19. Du point de vue médical, il va bénéficier de l’expérience acquise lors de ce dernier trimestre de l’année. L’organisation sous Covid des tournois zonaux U17 et U20 a été bénéfique de ce point de vue, comme des sortes de répétitions avant un tournoi aussi important et complexe que le CHAN. J’aurais plaisir à coordonner l’ensemble, avec des membres très expérimentés et très capables de notre commission médicale et de nos panels spécialisés, ainsi que les membres de notre bureau médical au Caire. Des inspections ont été effectuées pour s’assurer des moindres détails pour strictement appliquer nos programmes, en collaboration avec les organisateurs médicaux locaux. Rien n’est laissé au hasard : Examens PCMA et PCMA+, programme Covid, programme des urgences, contrôles du dopage.

Nos confrères des équipes qualifiées ont déjà reçu beaucoup d’informations concernant l’organisation médicale du tournoi. Cependant, tout un programme de formation et d’information est prévu pour eux lors de la semaine qui précède le tournoi, afin de peaufiner la prise en charge de leurs joueurs et de s’intégrer totalement aux divers protocoles prévus.

Rien ne sera laissé au hasard. Pour les joueurs, compte tenu du climat ?
Nous connaissons évidemment les données météorologiques au Cameroun en janvier. Les températures seront proches de 30° avec un taux d’humidité élevé proche des 80%. Nous connaissons les données scientifiques qui y sont liées. Nos joueurs locaux sont pour la plupart habitués et adaptés à ces conditions. Mais nous serons très vigilants à titre préventif pour protéger la santé des acteurs du jeu, officiels de matches compris. Les états de santé, en particulier dans le domaine cardio-respiratoire, seront évalués au préalable. Les acteurs du jeu ayant été contaminés par le virus SARS-CoV-2, avec ou sans symptômes, seront plus surveillés du point de vue respiratoire et cardiaque, avec l’obligation de fournir le dossier médical PCMA+. Les températures WBGT seront prises avant chaque match et les décisions adéquates seront prises en termes de réhydratation.

Le public, est-il autorisé à assister aux matchs ?
Il n’y a pour l’instant aucune nouvelle décision officielle concernant les spectateurs. Les matches sous Covid-19 se déroulent à huis clos. Mais nous avons évidemment préparé des dispositions spéciales du règlement au cas où les conditions pourraient permettre le retour des supporters sur les gradins.

Quelles recommandations faites vous pour le déroulement optimal de la compétition ?
Je recommande pour tous, l’autodiscipline en matière de comportement vis-à-vis de la pandémie. Il faudra suivre à la lettre les conseils de la Commission médicale de la CAF : respecter les gestes barrières et de distanciation, porter les masques en dehors du terrain de jeu ou d’entraînement, utiliser en abondance le savon et le gel hydro-alcoolique, et «penser Covid » en toutes circonstances.

Source : cafonline.com

Libé
Mardi 29 Décembre 2020

Lu 520 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 24 Octobre 2021 - 18:05 Patrick De Wilde, le globe-trotter

Dimanche 24 Octobre 2021 - 18:00 Le HUSA renoue avec la victoire

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS