Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
117 migrants irréguliers secourus

Des garde-côtes de la Marine Royale en opération en Méditerranée ont porté secours, durant la nuit du 10 au 11 mai, à trois embarcations pneumatiques de fortune, avec à bord 117 candidats à la migration irrégulière, apprend-on de source militaire.
Les personnes secourues ont été ramenées saines et sauves aux ports de Ksar Sghir et de Nador, précise-t-on de même source.  

Enquête sur une procédure d’extradition

La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a ouvert, samedi soir, une enquête judiciaire sous la supervision du Parquet compétent au sujet des manquements aux obligations professionnelles et des actes criminels présumés attribués à des fonctionnaires de police chargés d’escorter un ressortissant étranger, objet d'une procédure d'extradition aux autorités norvégiennes.
Selon un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), des éléments de la police relevant de la Sûreté provinciale de Salé, chargés d’escorter le ressortissant étranger de l'établissement pénitentiaire Al Arjat vers l'aéroport de Marrakech-Menara, lieu de l'extradition, sont soupçonnés de manquements professionnels graves.
Ces fonctionnaires sont soupçonnés d'avoir facilité le contact direct entre le ressortissant étranger et six de ses amis lors du voyage de Salé à l'aéroport de Marrakech, ajoute la même source, précisant que les policiers, ayant commis de tels manquements professionnels graves, ont reçu en contrepartie une somme d'argent.
L'enquête, menée par la BNPJ, concerne l'ensemble des fonctionnaires de police chargés de l’escorte, les six citoyens scandinaves, cinq d’origine marocaine et un d’origine irakienne, ayant corrompu les policiers pour les aider à communiquer directement avec le ressortissant étranger objet de la procédure d'extradition, ainsi que toute personne impliquée dans ces actes criminels, ajoute la DGSN.
Sur la base des résultats de l’enquête menée, la DGSN déterminera les responsabilités de manière précise et décidera des sanctions disciplinaires administratives nécessaires, conclut le communiqué.

Mardi 14 Mai 2019

Lu 403 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com