Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers sportifs




Diego Maradona

Diego Maradona a été nommé entraîneur de Gimnasia La Plata, un club de 1ère division argentine, a annoncé jeudi l'équipe sur son compte Twitter. "Bienvenido, Welcome, Willkommen, Benvenuto, Ben-vindo, Bienvenue, Dobro pozhalovat, Diego!", a écrit le compte @gimnasiaoficial. "Chaque recoin du club le plus beau du monde, te salue", a ajouté Gimnasia, formation basée à La Plata, une ville située à 60 km de Buenos Aires, actuellement dans le bas du tableau du championnat argentin, en position de relégable. La veille déjà, l'ancien N.10 et son avocat, Matias Morla, avaient annoncé un quasi-accord avec le club. "Maradona est séduit par l'idée d'entraîner en Argentine. Il y a une bonne prédisposition du président de Gimnasia (Gabriel Pellegrino). A 80%, Maradona va entraîner Gimnasia", avait déclaré mercredi Matias Morla à la chaîne TyC Sports. "El Pibe de Oro", 58 ans, a été opéré avec succès du genou droit le 24 juillet dernier à Buenos Aires.
En juin, il avait quitté son poste d'entraîneur du club mexicain de 2e division des Dorados de Sinaloa pour raisons de santé.

Dopage

La lanceuse de disque brésilienne Andressa de Morais, candidate à une médaille aux Mondiaux de Doha (27 septembre-6 octobre), a été suspendue provisoirement pour dopage à un agent anabolisant (SARM), a indiqué vendredi l'Unité d'intégrité de l'athlétisme (AIU). De Morais (28 ans), 6e lanceuse mondiale en 2019, avait amélioré son record d'Amérique du Sud le 6 août en prenant la deuxième place des Jeux panaméricains à Lima, derrière la Cubaine Yaimé Perez, avec un lancer à 65,98 m. Son cas est actuellement entre les mains de l'organisation sportive panaméricaine, qui organise les Jeux panaméricains, a indiqué l'AIU.

JO de Tokyo
    
Le comité des Jeux olympiques de Tokyo (JO-2020) prévoit de faire tomber, la semaine prochaine, de la neige artificielle sur les spectateurs afin de réduire les risques de coup de chaleur, ont indiqué jeudi les organisateurs.
Avec des températures estivales à Tokyo dépassant parfois les 35 degrés à l'ombre et un taux d'humidité de 80%, les organisateurs des prochains Jeux olympiques et paralympiques essaient de trouver de nouvelles idées pour éviter le danger de cette vague de chaleur. Ainsi, lors d'un test d'épreuve de canoë le 13 septembre, de la neige artificielle sera projetée sur les tribunes des spectateurs, qui risquent d'être en partie en plein soleil, le toit n'en couvrant que la moitié, a expliqué une porte-parole de Tokyo-2020. Ce sera la première fois dans le cadre d'un événement sportif qu'un tel dispositif est utilisé, même si cette méthode a déjà été employée pour des festivals de musique ou dans des espaces de loisirs pour enfants en été.

Samedi 7 Septembre 2019

Lu 368 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 19 Septembre 2020 - 19:45 Rude épreuve doukkalie pour le Raja et le Wydad

Vendredi 18 Septembre 2020 - 19:59 La Juve en quête d' un 10ème titre de suite

Vendredi 18 Septembre 2020 - 14:00 Roland-Garros rattrapé par la réalité du Covid-19