Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Ryanair lancera une liaison directe entre Marrakech et Athènes

La compagnie low-cost irlandaise Ryanair a annoncé le lancement d'une liaison aérienne directe entre Athènes et Marrakech le 29 octobre prochain.
Ryanai opérera deux liaisons hebdomadaires entre les deux villes, tous les lundis et vendredis, tandis que le trajet durera quatre heures et 25 minutes, a indiqué une source du bureau régional de la compagnie dans la capitale grecque, dans une déclaration à la MAP.
Les départs de Marrakech sont programmés à 6 heures du matin et les vols retour à partir d'Athènes à 12 heures 50 minutes.
Le lancement de cette nouvelle ligne s'inscrit dans le cadre de l'intérêt qu'accorde la compagnie à sa base régionale à Marrakech d'où elle opère des vols réguliers vers plusieurs destinations notamment Rome, Budapest, Londres, Bruxelles, Madrid, Barcelone, Milan, Venise, Dublin, Paris, Marseille, Eindhoven, Cracovie, Porto et Liverpool.
Cette nouvelle desserte aérienne directe est la seule devant relier le Maroc et la Grèce après la suspension temporaire par Air Mediterranean de sa ligne directe Athènes-Casablanca quelques semaines seulement après son lancement à la fin de l'année dernière, et ce en raison de problèmes rencontrés par la compagnie.

L'agriculture marocaine face à la pénurie d'eau au centre d'une rencontre à Rabat

L’Institut agronomique et vétérinaire Hassan II de Rabat (IAV) abritera samedi prochain la 13ème édition du Forum AMEIA-Entreprises, sous le thème: "L'agriculture marocaine face à la pénurie d'eau: quel mode de gestion à adopter?".
Cet événement constitue une opportunité pour les futurs ingénieurs de rencontrer les lauréats de la filière et les professionnels du secteur, échanger les expertises et rapprocher les futurs ingénieurs agronomes du domaine du travail, indique un communiqué de l'Association marocaine des élèves ingénieurs agronome (AMEIA), initiatrice de cette activité.
Cette rencontre sera répartie en 3 sessions, la première sera axée sur des thématiques liées à la "Gestion de la pénurie d’eau dans les périmètres irrigués" et à la "Gestion des eaux pluviales et assurances multirisques", et la deuxième au "Modèle économétrique de gestion de la pénurie d’eau à l’échelle du bassin versant, cas du Tadla". Quant à la 3ème session, elle portera sur "L’accompagnement des agriculteurs dans le cadre de la reconversion à l’irrigation localisée et la valorisation d’eau" et sur "L’innovation scientifique au service d’une agriculture plus adaptée". Les exposés seront présentés par différents experts du secteur dont des représentants du ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime, de la Mutuelle agricole marocaine d’assurances (MAMDA) et de l’Agence japonaise de coopération internationale

Mardi 27 Mars 2018

Lu 714 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.