Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Hausse des exportations de produits artisanaux en janvier et février

Les exportations des produits d'artisanat ont enregistré en janvier et février derniers une hausse de 15,8 % par rapport à la même période de l'année 2017, selon des chiffres du ministère du Tourisme, du Transport aérien, de l'Artisanat et de l'économie sociale. La valeur des produits exportés a poursuivi sa progression positive en début de 2018, en gardant la même dynamique de l'année 2017, durant laquelle elle a enregistré une hausse sans précédent de 32,5%, indique la même source dans un communiqué. Concernant les produits exportés, le fer forgé et les couvertures ont enregistré un saut qualitatif au début de 2018 avec une augmentation de plus de 100 %, de même pour la joaillerie, les produits cosmétiques, le bois et les produits de cuivre dont la demande a été importante.
Pour leur part, la tapisserie et la poterie ont gardé leur place à la tête des produits d'artisanat les plus exportés avec un pourcentage de 15% pour chacune, aux côtés des produits d'origine végétale qui ont enregistré le même pourcentage (15%).
S'agissant des villes exportatrices, Fès a réalisé de belles performances dans la mesure où elle a multiplié ses exportations en quatre, tandis que Casablanca a continué à se placer à la tête des autres villes marocaines avec un pourcentage de 50% des chiffres d'affaires, suivie de Marrakech. En ce qui concerne la destination des produits d'artisanat, la même source fait savoir que le marché européen continue de figurer à la tête de la liste. La majorité des pays du continent affichent des taux de croissance positifs, notamment l'Italie et l'Espagne (80 et 36% respectivement), suivis des Etats-Unis (28%). Certains marchés non traditionnels ont enregistré également des progressions comme l'Australie (57%) et le Canada (35%), en comparaison avec les mois janvier et février de 2017, conclut-on de même source.

Le Maroc et le Monténégro explorent les opportunités de
coopération dans le domaine du transport et des affaires maritimes


Les moyens de développer la coopération entre le Maroc et le Monténégro dans le domaine du transport et des affaires maritimes ont été récemment au centre d'entretiens à Rabat, entre le ministre de l'Equipement, du Transport, de la Logistique et de l'Eau, Abdelkader Amara, et le ministre monténégrin du Transport et des Affaires maritimes, Osman Nurkovic, en visite de travail dans le Royaume.
S'exprimant à cette occasion, M. Amara a souligné que cette visite se veut une occasion d'examiner les moyens d'établir une coopération avec le Monténégro, notant que plusieurs axes peuvent être développés dans les domaines du transport, du commerce, de l'industrie maritime et de la
 logistique.
Il a affirmé que son département est disposé à promouvoir l'échange d’expériences entre les deux pays, faisant savoir que dans ce sens, une délégation marocaine se rendra prochainement au Monténégro.
Pour sa part, M. Nurkovic a relevé l'existence d'une réelle volonté d'échanger les expertises entre les deux pays, ajoutant que les deux parties ont discuté des points d'intérêts communs pour établir une coopération fructueuse.
Il a, dans ce cadre, mis en exergue l'expérience reconnue du Royaume en matière de transport et du maritime, qui représente, en effet, une réelle opportunité de coopération bilatérale.

Vendredi 23 Mars 2018

Lu 548 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.