Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Repli des débarquements des produits de la pêche côtière et artisanale
Les débarquements des produits de la pêche côtière et artisanale se sont établis à 736.265 tonnes à fin août 2018, en repli de 12% par rapport à la même période un an auparavant, selon l'Office national des pêches (ONP).
La valeur marchande des produits de la pêche côtière et artisanale débarqués au titre des huit premiers mois de 2018, a atteint plus de 5 milliards de dirhams (MMDH), en progression de 4% comparativement à fin août 2017, précise l'ONP dans une note relative aux statistiques sur la pêche côtière et artisanale au Maroc pour le mois d'août 2018.
Par produit, la note fait ressortir que les débarquements des algues ont accusé une baisse de 28% à 3.763 t, tandis que ceux des coquillages (451 t), poisson blanc (40.922), crustacés (3.004 t), poisson pélagique (655.466 t) et des céphalopodes (32.661 t) ont reculé de 22%, 18%, 13%, 11% et 9%, respectivement. Par ailleurs, un total de 15.792 t des produits de la pêche côtière et artisanale ont été débarquées dans les entrées portuaires méditerranéennes, en baisse de 12% par rapport à août 2017. Les volumes débarqués dans les ports situés sur l'Atlantique ont également diminué de 12% pour s'établir à 720.473 t, relève l'ONP.

Lancement du programme d’accès
gratuit des start-up au conseil juridique


Global Shapers Casablanca, en partenariat avec l’Association des juristes d’affaires marocains (AJAM Network), lance le programme LEGAL’UP visant à promouvoir l’accès au conseil juridique gratuit aux start-up.
Cette première édition connaît la participation de la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Casablanca (FSJES), et a pour objectif principal de mettre en relation des étudiants en fin de parcours universitaire en droit des affaires, qui seront appelés à prodiguer des conseils juridiques aux start-up sous le contrôle et l’encadrement de professionnels du droit des affaires bénévoles; des professionnels du droit des affaires ayant accepté d’encadrer et de contrôler à titre gracieux les consultations juridiques préparées par les étudiants au profit des start-up ainsi que des start-up qui bénéficieront de conseils juridiques gratuits.
A ce titre, une convention a été signée le mardi 25 septembre dernier au sein de l’Université de Casablanca entre les différents partenaires du projet, à savoir : Global Shapers Casablanca, l’AJAM et la FSJES de Casablanca pour démarrer officiellement le programme LEGAL’UP.
La prochaine étape sera le lancement de l’appel à candidature pour le recrutement des étudiants en droit des affaires de la FSJES Casablanca qui vont rejoindre la première édition du projet, la sélection des start-up bénéficiaires du programme et des professionnels du droit des affaires qui encadreront les étudiants sélectionnés.
La première édition de LEGAL’UP devrait démarrer officiellement début 2019.

Samedi 6 Octobre 2018

Lu 512 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.