Diego Maradona découvre “son” club du Dinamo Brest et veut rencontrer Loukachenko


Libé
Jeudi 19 Juillet 2018

Diego Maradona, la légende du football dont les frasques ont agité le Mondial russe, est arrivé lundi à Brest (ouest du Bélarus) où il a été nommé président du club local et souhaite rencontrer l'autocrate président Alexandre Loukachenko. "Je me souviens très bien de Fidel Castro, Chavez, Kadhafi, je connais aussi Poutine et aujourd'hui je veux faire une photographie avec Loukachenko.
J'espère qu'après cela, il sera notre supporter", a déclaré l'ancien numéro 10 argentin lors d'une conférence de presse. Assurant que son projet est "très sérieux", Maradona a dit espérer que sa présence au Dinamo Brest, un club de première division, sera "utile au football bélarusse" et lui permettra de "s'améliorer jour après jour".
"Nous allons essayer de faire une équipe qui se battra pour les premières places", a poursuivi l'ancien Ballon d'or et vainqueur du Mondial-1986. Maradona a signé en mai un contrat de trois ans. Son nouveau club est actuellement sixième alors que le championnat bélarusse est à mi-parcours.
Et l'Argentin semble prêt à s'impliquer au Bélarus, assurant qu'il ne craint pas l'hiver bélarusse: "Quand j'étais petit, je n'avais pas de chaussures, j'allais à pied, c'est pourquoi je ne crains pas la neige. Je peux sans aucun problème vivre au Bélarus", a-t-il affirmé.
Maradona a quitté le mois dernier son poste d'entraîneur d’Al-Fujairah SC, un club émirati de deuxième division. A Brest, il supervisera le "développement stratégique" du club, racheté par de nouveaux propriétaires il y a trois ans.


Lu 405 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br