Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Deux points de perdus et piètre prestation de l’EN face aux modestes Rwandais

Houcine Ammouta : On n’a pas été à la hauteur


Le coach ougandais pense que son équipe peut battre le Onze national

Deux points de perdus et piètre prestation de l’EN face aux modestes Rwandais
Le Onze national des joueurs locaux a été tenu en échec (0- 0) par son homologue rwandais, en match disputé vendredi au stade de la Rénovation à Douala et comptant pour la deuxième journée du groupe C du CHAN 2021 qui se déroule actuellement au Cameroun. Une sortie des plus désolantes de la sélection marocaine qui a livré une prestation indigne d’une équipe favorite sur le papier. Car sur le terrain, même les plus optimistes ne manqueraient pas de changer d’avis et ce n’est pas le sélectionneur de l’Ouganda, prochain adversaire du Maroc, qui dira le contraire, en faisant savoir dans une déclaration au site officiel de l’instance africaine, cafonline.com qu’«on peut battre le Maroc en corrigeant nos erreurs, en venant avec de bonnes intentions. On aura certainement des occasions, le match sera ouvert, on peut leur faire mal». 

Les Ougandais ont raison d’y croire au vu du football produit jusqu’ici par les poulains de Houcine Ammouta, vainqueurs poussifs lors du match inaugural sur penalty face au Togo et accrochés par la suite par la modeste formation rwandaise. Pratiquement sur 90 minutes, aucune action n’a été orchestrée par l’EN. Ilfaut dire qu’avec un WalidEl Karti en numéro 10, l’équipe a évolué à dix. Les qualités techniques de celui-ci sont ce qu’ellessont et ne lui permettent pas de s’imposer en stratège capable de faire le jeu et d’aider ses partenaires de la ligne offensive à se montrer au moins entreprenants, faute d’être efficaces. En petite forme depuis des lustres, Ammouta tient à «son Karti» qui occulte ses misères en optant pour un jeu défensif face à des adversaires, euxmêmes, recroquevillés en défense. Ce qui donne lieu à des joueurs qui se marchent sur les pieds, avec bien entendu une absence de créativité et un zéro pointé en fin de compte.

Un match nul aucunement apprécié, mais il faut dire que les deux meilleures occasions de cette confrontation ont été pour le Rwanda, un tir des 30 mètres dévié en corner par Anas Zniti qui a sauvé les meubles une fois encore en seconde période sur un coup de tête. Pour le Maroc, excepté le tir d’AyoubElKaabi à l’entrée de la surface de réparation en premièremi-temps, les autres actions ont été timides et bien loin d’inquiéter l’arrière-garde rwandaise qui, grâce à cette issue de parité, a obtenu son second point, au moment où l’ENreste leader avec 4 unités au compteur. Soit une longueur d’avance sur le Togo (3 pts), vainqueur par 2 à 1 dans un match de bonne facture de l’Ouganda qui ferme la marche (1 pt) et qui sera, comme précité, la troisième équipe à affronter pour les Locaux mardi prochain à partir de 20 heures. Au terme de cette rencontre, Houcine Ammouta a déclaré, rapporte cafonline.com, qu’«il n’y a pas de match facile et qu’on n’a pas été à la hauteur. Pour marquer, il faut avoir le ballon, créer de l’espace. Il faut noter qu’on a perdu 5 titulaires depuis la qualification dont trois attaquants. On a manqué d’automatisme, d’allant. Il faut cette étincelle à travers des idées, des transversales, des transmissions rapides». Au sujet d’Ayoub El Kaabi, il s’est montré confiant, en précisant : «Je n’ai pas d’inquiétude, il n’a pas marqué mais il travaille pour l’équipe, nous allons le mettre en confiance pour qu’il retrouve ses sensations».

Quant au coach du Rwanda, Vincent Mashami, «content du résultat», bien entendu, il a indiqué qu’«on avait les moyens de gagner ce match, les jeunes ont été héroïques. On a manqué beaucoup d’occasions, ça montre qu’on progresse lentement mais sûrement». L’optimisme anime plus qu’avant l’esprit de Mashami qui a souligné qu’«il faut gagner le prochain match pour se qualifier, cette qualification est désormais à notre portée». Asouligner que samedi a vu la programmation des matches comptant pour la deuxième journée du groupe D.

Ainsi, la Guinée et la Zambie se sont neutralisées, un partout, pour continuer à se partager la pole position (4 pts) devant la Tanzanie (3 pts) qui a disposé par 1 à 0 de la Namibie, d’ores et déjà éliminée (0 pt). Pour ce qui est du programme des matches (GP :B) de ce lundi prévus simultanément à 20 heures, le Congo défiera la Libye, tandis que le Niger sera à la rude épreuve de la République démocratique du Congo.

Mohamed Bouarab
 

Libé
Dimanche 24 Janvier 2021

Lu 248 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Octobre 2021 - 18:00 Tour d'Europe des stades Place au show

Vendredi 22 Octobre 2021 - 18:00 Ligue Europa: Les favoris assurent

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS