Libération






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Désolantes scènes à El Jadida et à Laâyoune : Des fouteux fous furieux


MOHAMED BOUARAB
Lundi 2 Mars 2009

Désolantes scènes à El Jadida et à Laâyoune : Des fouteux fous furieux
S’il suffit d’un rien pour que ça dégénère dans les gradins, sur la pelouse, il ne peut qu’en être de même. Une bévue ou une erreur d’appréciation de l’arbitrage peut conduire à l’irréparable. Notre football ne peut en aucun cas se développer dans un environnement où l’esprit fair-play est à l’heure des abonnés absents.
Une fois encore, le désolant spectacle a été servi au public et au téléspectateur depuis ce même stade d’El Abdi à El Jadida et par les mêmes protagonistes : le Difaâ local et les FAR de Rabat. Une explication au sommet qui devait valoir par son « show » et non pas par des actes de violence, perpétrés par des joueurs. Menés par un but à zéro, les Jdidis n’ont pas manqué de se dépenser pour recoller au score. Vient alors une occasion pour le capitaine des locaux, Reda Riahi, fauché en pleine surface de réparation. L’arbitre du centre a indiqué dans un premier temps le point de penalty, sauf qu’il a vu son adjoint lever son drapeau, signalant qu’il y avait une faute au préalable : Riahi s’était aidé de ses deux mains pour amortir le ballon. Et dans ce cas de figure, c’est la première faute qui est sanctionnée, donc le tir au but est annulé. Décision qui n’a pas été du goût des Jdidis, et voilà que les joueurs voulaient se faire justice eux-mêmes. Triste scène à l’instar de celle du complexe Mohamed Laghdaf à Laâyoune, avec comme vedette des joueurs de la Jeunesse de Massira qui ont pris pour cible l’arbitre à l’issue de leur rencontre face au Raja, soldé sur une issue de parité : un but partout. La JSM avait contesté le penalty accordé aux Verts.
Bref, de tels comportements contre l’esprit même du sport affectent terriblement l’image du football national. Ils révèlent clairement la mentalité fragile des joueurs du cru qui, pratiquement, voient rouge à tous les coups.


Lu 333 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS