LibéSPort




Zoom







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des surprises et des niveaux qui se resserrent

Première journée de la phase de poules

Jeudi 18 Janvier 2024

Des surprises et des niveaux qui se resserrent
Des surprises et des niveaux qui se resserrent de plus en plus entre les équipes africaines ont été les maîtres-mots de la première journée de la phase de poules de la 34è édition de la Coupe d'Afrique des nations de football (CAN) en Côte d'Ivoire, qui a pris fin mercredi.
Cette édition a démarré sur les chapeaux de roues, avec des rencontres âprement disputées, qui ont déjoué, dans leur majorité, les pronostics, au grand dam de plusieurs cadors du continent africain.

L'équipe nationale de la Côte d'Ivoire, pays hôte, a bien entamé la compétition, en battant son homologue de la Guinée-Bissau par deux buts à zéro, en ouverture de la CAN-2023, samedi dernier au stade olympique d’Ebimpé à Abidjan.

Les buts des "Eléphants" lors de ce match, pour le compte de la 1ère journée du groupe A, ont été inscrits par Seko Fofana (4e min) et Jean-Philipe Krasso (58è min).
Pour le compte de ce même groupe "A", le Nigeria, triple vainqueur de l'épreuve (1980, 1994, 2013), a, lui, été contraint au partage des points par la Guinée Equatoriale, 1 but partout.
La Guinée Equatoriale a pris l'avantage à la 36è minute grâce à Iban Salvador, avant que le Nigeria ne revienne au score deux minutes pus tard, par le biais de son attaquant vedette Victor Osimhen.

Après les deux premiers matchs du groupe A, la Côte d’Ivoire est en tête   après son succès 2-0 sur la Guinée-Bissau. Les "Eléphants" comptent 3 points. Le Nigeria et la Guinée Equatoriale comptent 1 point chacun. Et les Djurtus ferment la marche avec 0 unité.
Dans le groupe B, le Mozambique a failli réaliser l’exploit face à l’Egypte, mais les Pharaons, septuples champions d’Afrique, ont évité la défaite de justesse (2-2), dimanche.

Menés 2-1 jusqu'à la fin du temps réglementaire, les Pharaons s'en sont remis à un penalty transformé par Mohamed Salah (90è+6), pour finalement empêcher les "Mambas" de gagner le  premier match de Coupe d'Afrique de leur histoire.
Ce nul, au goût de faux pas, mettra davantage de pression sur les Egyptiens, qui doivent se ressaisir lors de leur prochain match face au Ghana.

"Les Blacks Stars" ont, par leur part, vécu un véritable cataclysme en s’inclinant (1-2) face à l'équipe du Cap-Vert, qui a déjoué les pronostics en s’emparant de la tête de la poule B.
Les Capverdiens ont signé le but de la victoire à la 90e+2 par Garry Rodrigues. Ils avaient ouvert le score par Jamiro Monteiro (17è), puis le Ghana a égalisé sur une tête d'Alexander Djiku (56è).

Dans le groupe C, le Sénégal a entamé la défense de son titre de champion d'Afrique sur les chapeaux de roues après son étincelante victoire face à son voisin de la Gambie (3-0), alors que le Cameroun et l’Algérie ont été acculés au partage des points, lundi.
Les "Lions" se sont imposés sur des buts signés Pape Gueye (4) et Lamine Camara (52, 86), contre des "Scorpions" réduits à dix avant la pause, après l'exclusion d'Ebrima Adams (45+8).
Cette rencontre avait tout d’un match piège pour les Sénégalais face aux Gambiens, surprenants quart-de-finalistes lors de la dernière édition au Cameroun. Néanmoins, la logique a été respectée lors de ce duel de voisins.

Dans l'autre match de ce groupe, le Cameroun a été tenu en échec par la Guinée. Les "Lions Indomptables", qui avaient affaire à des Guinéens plus déterminés, ont été surpris dès la 10è minute par un but de Mohamed Bayo. Même s’ils ont dominé la partie, surtout après l'exclusion du capitaine du "Syli National" François Kamano juste avant la pause, ils n'ont pas pu faire mieux qu'un match nul, suite à l'égalisation signée Franck Magri (51è).
A l’issue de la première journée du groupe C, le Sénégal est en tête avec 3 points. Le Cameroun et la Guinée comptent 1 point chacun.

La prochaine journée réserve un match au sommet entre le Sénégal et le Cameroun, tandis que la Guinée jouera face à la Gambie.
Dans le groupe D, l’Algérie s'est contentée d'un match nul pour son entame de la compétition. Les "Fennecs", qui ont pourtant bien commencé le match face à l’Angola, en ouvrant le score dès la 18è minute par l’entremise de Baghdad Bounedjah, ont fini par concéder le but de l’égalisation en seconde période sur un penalty transformé par Mabululu (68è).

Pour le compte du même groupe, la Mauritanie a concédé une défaite, mardi, in extremis face au Burkina Faso, qui a pris l’avantage au dernier souffle du match grâce à un penalty transformé par Bertrand Traoré (90e+6).
Cette victoire propulse les "Etalons" à la première place du groupe avec 3 points, devant l’Algérie et l’Angola (1 pt) et la Mauritanie (0 pt).

Le même jour, le Mali (groupe E) a dominé l’Afrique du Sud sur le score sans appel de 2 buts à 0, tandis que la Namibie a surpris la Tunisie grâce à une victoire par 1 but à 0.
Les Aigles ont, ainsi, déroulé leur rouleau compresseur offensif face aux Bafana Bafana, pris de court en deuxième période par des réalisations de Hamari Traoré à la 60e minute et Lassine Sinayoko, six minutes plus tard.

Les Maliens ont signé une belle montée en puissance en seconde période et ont fait payer cash aux Sud-Africains le penalty et les occasions ratés en première période.
Lors du premier match de ce groupe, les "Brave Warriors" de la Namibie ont également signé une belle victoire face à la Tunisie, qui a trouvé du mal à percer la ligne défensive namibienne tout au long du match.
Les Namibiens, qui ont déroulé en attaque et submergé la défense tunisienne, ont, à plusieurs reprises, manqué de lucidité pour concrétiser, avant le but salvateur de Deon Kavendji.

A l’issue de la première journée du groupe E, le Mali et la Namibie occupent la 1ère place avec 3 points, suivis de la Tunisie et de l’Afrique du Sud (0 pt).
Pour ce qui du groupe F, le Maroc, demi-finaliste historique du dernier Mondial au Qatar, est l'un des rares favoris à avoir tenu leur rang lors de cette première journée de la phase de poules, après sa large victoire (3-0) face à la Tanzanie.
Les deux autres équipes de ce groupe, à savoir la RD Congo et la Zambie se sont neutralisées (1-1).
La première journée de la phase de groupes de la CAN-2023 a apporté son lot de surprises, laissant présager des matches à suspense pour le reste de la compétition.

Libé

Lu 540 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe











Inscription à la newsletter