Libération




Facebook
Rss
Twitter



Dernière info

Des perspectives prometteuses pour les exportations des produits agricoles

Mise en place prochaine d’ un fonds de garantie au profit des associations de microcrédit




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des parlementaires chiliens expriment leur soutien à l'opération des FAR

Dans un message adressé à Habib El Malki




Le président de la Chambre des députés du Chili, Diego Paulsen Kehr et un certain nombre d'anciens présidents et de représentants du Congrès national chilien ont exprimé leur soutien à l'opération menée par les Forces Armées Royales pour sécuriser la circulation des personnes et des marchandises à El Guerguarat, la qualifiant de "parfaitement saine et réussie".

Dans un message adressé au président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, ces personnalités chiliennes ont exprimé leur solidarité et leur soutien à "l'opération parfaitement saine et réussie sans effusion de sang ni recours à la force militaire", menée par les Forces Armées Royales pour ouvrir la zone tampon d'El Guerguarat et sécuriser la circulation des personnes et des marchandises.

Selon un communiqué de la Chambre des représentants, les membres de la Chambre des députés du Chili ont fait part de leur préoccupation et leur condamnation des "récentes provocations et incitations menées par le Polisario dans la zone tampon d'El Guerguarat", ainsi que leur regret face à "ces actes unilatéraux qui visent à déstabiliser l'équilibre de la paix dans la région, portant atteinte à la situation juridique et historique dans cette région marocaine, et menaçant gravement le cessez-le-feu".

Le président de la Chambre des députés chilienne ainsi que le reste de ses membres ont souligné qu'ils expriment leur "solidarité fraternelle et directe", relevant que les deux Chambres ont connu un rapprochement et un dialogue harmonieux ces dernières années, grâce à la conviction et à l’appui des actuels et anciens présidents à la Chambre des députés chilienne et à la Chambre des représentants marocaine".

Ce message signé par le président de la Chambre des députés du Chili a été également signé par Francisco Undurraga Gazitúa, 1er vice-président, ainsi que par d'anciens présidents, à savoir Maya Fernandez Allende, Iván Flores García, Fidel Espinoza Sandoval et Pepe Auth Stewart, et des membres de la Chambre des députés chilienne Jaime Naranjo Ortiz et Issa Kort Garriga. 

La Colombie appelle au respect de la libre circulation des biens et des personnes

Le ministère colombien des Relations extérieures a appelé, dans un tweet publié vendredi soir, à permettre et à maintenir la libre circulation des biens et personnes au poste-frontière d'El Guerguarat, tout en soulignant sa préoccupation vis-à-vis des actes qui y ont été enregistrés. La Colombie réitère son appui aux efforts pour une solution politique négociée, juste, durable et mutuellement acceptable, conforme au processus insufflé par les différentes résolutions du Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations unies (ONU) en la matière.

Le Liberia exprime sa solidarité avec le Royaume

Le gouvernement de la République du Liberia a réaffirmé sa solidarité et son soutien à la cause nationale du Maroc, faisant part de sa préoccupation des derniers développements dans la zone tampon d'El Guerguarat. Dans un communiqué, le gouvernement du Liberia a réitéré sa position constante en soutien à l’intégrité territoriale et à la souveraineté nationale du Royaume du Maroc, appelant au respect du cessez-le-feu, signé il y a trois décennies, et du plan marocain d’autonomie pour les provinces du Sud. Il a souligné qu’il s’aligne sur la position de l’ONU visant à parvenir à une solution politique permanente au conflit autour du Sahara, saluant les efforts déployés par le Maroc pour une solution pacifique et durable sous l’égide des Nations unies conformément aux résolutions du Conseil de sécurité. Le Liberia a exhorté le Secrétaire général des Nations unies à accélérer le processus de désignation de son représentant personnel pour promouvoir les initiatives pacifiques conformément aux résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU. Monrovia a exprimé également sa détermination à renforcer ses relations fraternelles avec le Royaume du Maroc sur tous les plans, diplomatique, politique, économique et humain, notant que les deux pays qui entretiennent d’excellentes relations, continueront à coordonner leurs positions sur les questions bilatérale, régionale et internationale.

Libé
Dimanche 22 Novembre 2020

Lu 223 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.