Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des hommes d'affaires asiatiques bientôt au Maroc




Une visite d'hommes affaires asiatiques au Maroc aura lieu très prochainement, en vue d’explorer des axes potentiels de partenariat, a annoncé le ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé des Affaires générales et de la Gouvernance, Lahcen Daoudi.
Des chefs d’entreprise malaisiens et d'autres provenant de pays asiatiques, qui "portent un intérêt grandissant aux secteurs d'activités stratégiques (...), se rendront, dans les prochaines semaines, au Maroc", a déclaré M. Daoudi dans une interview accordée à la MAP, en marge de sa participation à la 13-ème édition du Forum économique islamique mondial (WIEF), tenue du 21 au 23 novembre 2017 à Kuching, ville malaisienne de l’Etat du Sarawak.
Il a, à cet égard, souligné l’importance de la coopération bilatérale, justifiant cette visite des businessmen asiatiques par la place de choix qu'occupe le Maroc en Asie et par les  larges opportunités qu'il offre en tant que marché stratégique et très prometteur.
"Les pays de l’Asie souhaitent renforcer davantage leur coopération, notamment économique, avec le Maroc, premier pays de l’Afrique (à adhérer, ndlr) au projet 'La Ceinture et la Route' et un hub de plus en plus sollicité vers les continents africain et européen", a-t-il poursuivi. 
Le Royaume doit, selon le ministre, développer et renforcer davantage ses relations avec les pays de la région, de manière à préserver et consolider les importants acquis réalisés jusqu'alors. 
"Le Maroc jouit d’une considération très distinguée auprès de ces pays. Ainsi, il ne faut pas apparaître puis disparaître, mais plutôt continuer sur la même lancée", a-t-il estimé. 
Dans la même veine, il a exhorté les entrepreneurs marocains à venir explorer le marché asiatique, précisant que les opérateurs économiques de ce marché sont extrêmement intéressés par des joint-ventures avec leurs homologues marocains pour avancer "ensemble, la main dans la main, vers l'Afrique et l'Europe". 
D'après M. Daoudi, qui s'est réjoui de l’infrastructure portuaire de Singapour, proche de la Malaisie et qui pourrait présenter un bon canal d'acheminement des marchandises, le Royaume "pourrait emprunter les voies maritimes pour exporter davantage de produits non périssables".

Libé
Dimanche 3 Décembre 2017

Lu 569 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.