Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Débats féconds à Agadir sur la régionalisation avancée




Sous le Haut patronage de S.M le Roi, la ville d’Agadir a abrité les 20 et 21 décembre 2019 les travaux des premières Assises nationales de la régionalisation avancée. Cette rencontre initiée et organisée par le ministère de l’Intérieur et l’Association des régions du Maroc (ARM) a connu la participation de plus de 1400 personnes représentant les départements ministériels, des élus locaux et régionaux, des parlementaires, des représentants des associations des collectivités territoriales, des centres régionaux d’investissement, des représentants des établissements publics, des universitaires, des experts nationaux et internationaux, des partenaires internationaux ainsi que des acteurs des secteurs public et privé. La séance d’ouverture de ces Assises a été marquée par un message Royal dont lecture a été donnée par le ministre de l'Intérieur, Abdelouafi Laftit. Durant ces deux jours, les participants ont mené un large débat répondant aux objectifs fixés par ce colloque ; à savoir: le partage des éléments de diagnostic relatif au bilan de la mise en œuvre de la régionalisation avancée ; l’identification des pistes d’action nécessaires à l’atteinte d’un nouveau palier dans le processus de mise en œuvre de la régionalisation avancée ; la mise en œuvre optimale de la Charte nationale de la déconcentration administrative en vue d’une meilleure et efficiente mise en œuvre de la régionalisation avancée, la mise en exergue des réalisations et des défis posés à la régionalisation avancée et la mutualisation des bonnes pratiques et des expériences innovantes. Pour débattre de ces axes, les organisateurs ont programmé six panels articulés autour des thématiques suivantes: Le développement régional intégré : entre les impératifs de la réduction des disparités territoriales, Les enjeux de la compétitivité et l’attraction de l’investissement, La gouvernance financière et les problématiques de financement des régions : enjeux et perspectives, La déconcentration et la contractualisation : piliers d’une bonne gouvernance de l’action publique territoriale, Les compétences des régions : un enjeu au cœur du processus de régionalisation avancée, La démocratie participative : un levier pour une mise en œuvre participative de la régionalisation avancée, et l’administration régionale : vers un nouveau modèle de management. A l’occasion de ces Assises, les membres du gouvernement et les présidents des 12 régions ont signé un Cadre d’orientation pour la mise en pratique des compétences propres aux régions. La signature des Contrats programme entre le gouvernement et les régions de Souss-Massa, Dakhla et Fès, a néanmoins été reportée. Lors de la séance de clôture, Abdelouahed Laftit a souligné l’importance de ces Assises qui coïncident avec la désignation par S.M le Roi de la Commission spéciale sur le modèle de développement et qui vise «à examiner avec franchise, audace et objectivité l’état des lieux au vu des réalisations du Royaume, des réformes engagées, des attentes des citoyens, du contexte international actuel et de ses évolutions à venir». Il a aussi mis l’accent sur l’importance de la déconcentration administrative comme point clé pour une meilleure gestion régionale, en rappelant que son département s’engage à faire réussir le processus de la déconcentration administrative. Le ministre de l’Intérieur a aussi annoncé que des Assises nationales de la régionalisation avancée seront organisées tous les deux ans alors que le deuxième Forum national des collectivités territoriales placé sous le thème "Le développement des agglomérations urbaines » est prévu en 2020. Au terme de ce colloque, le ministre a présenté les recommandations qui ont sanctionné les travaux de ces Assises. 

Les recommandations

1- Renforcer les mécanismes de la planification territoriale en droite ligne avec la politique générale de l'Etat en la matière, ainsi que la convergence et l’adéquation des programmes de développement régional avec les plans sectoriels.
2- Adopter la justice territoriale en tant que priorité dans les politiques publiques et territoriales en vue de réduire les disparités spatiales et sociales.
3- Appeler les régions à adhérer fortement à la mise en oeuvre effective des principes et objectifs du nouveau système de gestion budgétaire et financière à travers une programmation pluriannuelle, qui obéit aux exigences de l’efficacité et de la qualité.
4- Inciter l’Etat à poursuivre ses initiatives pour renforcer les capacités des régions en matière de gouvernance et de gestion financière et oeuvrer à la diversification des sources de financement de la région à travers des solutions novatrices.
5- Conclure des contrats-programmes entre l’Etat et les collectivités territoriales au sujet des compétences transférées pour garantir la participation de tout un chacun dans les programmes de développement régional et la mobilisation des ressources nécessaires à leur exécution.
6- Garantir l’adhésion des services centraux des départements ministériels et des institutions publiques à la mise en oeuvre de la Charte de la déconcentration administrative en accordant plus de prérogatives et le transfert des ressources suffisantes aux services extérieurs pour qu’ils puissent s’acquitter efficacement de leurs missions.
7- Lancer le chantier relatif à l’adaptation législative et organisationnelle des compétences dévolues aux différents départements ministériels avec les compétences des régions.
8- Fixer un minimum commun de compétences à transférer aux régions, en érigeant en priorité les réformes relatives à des secteurs et prestations qui concernent de près les citoyens et qui mènent à l’amélioration de leur niveau de vie.
9- Renforcer les capacités des collectivités territoriales en termes de mécanismes de la démocratie participative et de la communication avec les citoyens et la société civile.
10- Renforcer l’ouverture de la région sur le citoyen et la société civile pour leur permettre de contribuer au développement régional inclusif.
11- Améliorer les capacités de gestion de l'administration régionale à travers des compétences hautement qualifiées et le renforcement de son attractivité par l'adoption d'un règlement interne dédié aux fonctionnaires des collectivités territoriales en prenant en considération leurs spécificités et les missions qui leur sont assignées.
12- Mettre en place les mécanismes de la gouvernance et activer les mécanismes de coordination et de communication entre l’administration régionale et les différents intervenants.

Habib El Malki préside une réunion sur les Assises nationales de la régionalisation avancée

L’ USFP a tenu une réunion de coordination et de concertation au siège du parti à Agadir en vue de sa participation aux travaux des Assises nationales de la régionalisation avancée qui se sont déroulés dans la capitale du Souss en cette fin de semaine. Cette rencontre a été présidée par Habib El Malki, membre du Bureau politique de l’USFP et président du Conseil national du parti. Y ont pris part les membres du Bureau politique, Mohamed Mouhib et Nouzha Abakrim, le président du Groupe socialiste à la Chambre des conseillers, Mohamed El Alami, ainsi que les élus du parti dans les différentes régions du Royaume, les membres des deux Chambres du Parlement ainsi que ceux du secrétariat régional de l’USFP dans la région de Souss-Massa.

Agadir – De notre correspondant Abdellah Halimi
Dimanche 22 Décembre 2019

Lu 1563 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif