Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

De l'importance de la participation citoyenne à la gestion des affaires publiques


Libé
Mercredi 14 Février 2024

Les participants à une rencontre régionale, organisée samedi à Fès par l'Observatoire régional du droit à l'information à Fès-Meknès en partenariat avec l'Institut marocain d'analyse des politiques, ont souligné l'importance de la participation citoyenne des jeunes et des acteurs de la société civile à la prise de décision et à la gestion des affaires publiques.

Des universitaires et acteurs politiques ont mis l’accent, à cette occasion, sur la grande importance de l'implication des jeunes et d'autres catégories de la société dans la gestion des affaires publiques locales, à travers la mise en œuvre des mécanismes de la démocratie participative prévus dans la Constitution de 2011, notamment la possibilité de présenter des pétitions.

Le représentant de l'Agence américaine pour le développement international (USAID), Ryad El Bradai, a relevé que cette rencontre vise à renforcer la communication et le dialogue entre les acteurs civils et politiques et le partage d'idées et d'expériences.

De son côté, le chef de l'Observatoire régional du droit à l'information à Fès-Meknès, Mohamed Amjahd, a déclaré à la MAP que cette rencontre s'inscrit dans le cadre du renforcement du dialogue et des échanges fructueux entre les acteurs politiques et de la société civile, conformément aux dispositions de la Constitution de 2011, et vise notamment à proposer des solutions pour favoriser le développement.

Issam Oukrim, directeur du projet «Université ouverte pour la citoyenneté », qui a ciblé plusieurs régions du Royaume et comprenait plusieurs activités et rencontres, a affirmé que le projet vise à renforcer la participation civique et politique des bénéficiaires et à leur donner les moyens de disposer des compétences nécessaires pour être actifs dans la société.

Cette rencontre, organisée avec le soutien de l'USAID, a été l'occasion pour passer en revue les expériences de plusieurs acteurs politiques locaux et nationaux en matière de participation au processus de prise de décision.
L'organisation de cette rencontre s'inscrit dans le cadre des activités du projet « Université ouverte pour la citoyenneté », mis en œuvre par l'Institut marocain d'analyse des politiques avec le soutien de l'USAID sur une période de 30 mois, pour renforcer la participation civique des femmes, des jeunes et d’autres catégories de la société.


Lu 354 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP











Flux RSS
p