Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Cuisant revers pour les séparatistes à Addis-Abeba

La pseudo-RASD exclue d'un forum organisé dans le cadre du partenariat Chine-Afrique




La fantomatique  RASD  a essuyé un nouveau cuisant revers jeudi dans la capitale Addis-Abeba après avoir été exclue d'un forum organisé dans le cadre du Partenariat Chine-Afrique sous la thématique «Dialogue, une ceinture, une route pour la coopération Chine-Afrique».
Aucune invitation n’a été adressée à l’entité séparatiste pour cet important événement organisé par la Chine en collaboration avec la Commission de l’Union africaine et qui a réuni, dans un grand palace de la capitale Addis-Abeba, de hauts responsables de l'Union africaine, l’ancien Premier ministre éthiopien, les ambassadeurs africains ainsi que de hauts responsables chinois chargés de la coopération Afrique-Chine.
Ce camouflet infligé au Polisario est cinglant d’autant plus que ce forum est initié en collaboration avec la Commission de l’Union africaine, commente une source diplomatique.
Cette fois-ci, les séparatistes ne peuvent pas se vanter d’une présence parmi les éminentes personnalités et hauts responsables de l’Union africaine et d’anciens ministres réunis pour la photo de famille immortalisant cette rencontre dédiée au partenariat Chine-Afrique dans la capitale Addis-Abeba, siège de l’Union africaine.
 «Le partenaire chinois, dans le cadre de ses relations, attache une importance grandiose à la défense des intérêts vitaux, notamment l’intégrité territoriale de nos deux pays amis», a affirmé, dans une déclaration, l’ambassadeur représentant permanent du Royaume du Maroc auprès de l’ UA et de la CEA, Mohamed Arrouchi.
«Sachant que l'événement est organisé en collaboration avec la Commission de l’Union africaine, le partenaire chinois a veillé avec une grande rigueur à contrecarrer toute manœuvre d’infiltration de l’entité séparatiste dans le cadre de l’évènement d’aujourd’hui qui s'inscrit dans le Cadre du partenariat Afrique-Chine», a ajouté le diplomate marocain qui préside la délégation marocaine composée des responsables des sections économique et politique de la mission,  Boui El Mehdi, et  Fatima Ezzahra Erfiki.
Ce cinglant revers vient s’ajouter à la série de débâcles subies par la fantomatique  RASD  et ses mentors de par le monde et confirme «le rejet de la présence des séparatistes du Polisario dans plusieurs forums internationaux», comme l’avait souligné récemment le site d’information indépendant péruvien A la Hora Noticias.

Samedi 1 Juin 2019

Lu 693 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com