Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Crimes récurrents et systématiques perpétrés par la junte algérienne à Tindouf

Les séquestrés des camps de la honte victimes d’une nouvelle boucherie


Ahmadou El-Katab
Lundi 29 Avril 2024

L'armée algérienne a abattu de sang-froid trois individus, en leur tirant dessus à balles réelles suite à une prise en chasse  de leur voiture par une patrouille algérienne.

Les trois  jeunes hommes, appartenant respectivement aux tribus Rguibat, Al-Barabiche et Tanwajib,  étaient des orpailleurs professionnels, à l’instar de centaines de jeunes sahraouis qui, dans un monde sans lendemain et n’ayant à partager que la pauvreté, la précarité et la marginalisation, cherchent par tous les moyens à subvenir aux besoins de leurs familles dans les camps de la misère bravant les dangers et difficultés auxquels ils sont exposés.
Le drame des familles sahraouies séquestrées dans les camps de Tindouf est perpétuel.

L’armée algérienne tue à tout bout de champ, et l'incident survenu récemment n’est qu’un exemple d’une longue série d'assassinats et de massacres commis par l'armée algérienne contre les Sahraouis dans les camps.

Les victimes de ces meurtres sont notamment les chercheurs d'or en territoire algérien, comme c’était le cas par le passé de jeunes sahraouis  brûlés vifs, à la manière SS dans les camps nazis. De jeunes gens à la fleur de l’âge ont été jetés dans des fosses communes et arrosés à l’essence, ayant été brûlés comme de vulgaires chiffons. Ce sont des faits récurrents. Des dizaines de Sahraouis ont été assassinés de manière injuste et sans aucune justification.

Des avions militaires ont tiré sans sommation sur des voitures de civils. Les séquestrés dans les camps n'oublient pas les atrocités et abus sur les cadavres de certaines des victimes, dont les derniers  ont été relevés, il y a un peu plus d'un an sur  le corps d'une jeune personne que  sa famille a récupéré après avoir été délestée  de ses organes et éventrée d’une manière abjecte le fait ayant  ébranlé les camps.

Aujourd'hui encore, la région d'Igedi a été le théâtre d'un massacre de 3 jeunes hommes.
Les défenseurs des droits humains dans les camps ont déclaré : « Nous tenons les autorités algériennes pour responsables de ce qui se passe sur leur territoire envers la population sahraouie opprimée, confrontée par ailleurs  au chômage, à la pauvreté et à la marginalisation ».

Pour rappel, l'Observatoire du Sahara pour la paix, la démocratie et les droits de l'Homme (OSPDH) a dans un communiqué condamné les exécutions arbitraires et sommaires de jeunes séquestrés dans les camps de Tindouf, tenant l'Etat algérien et les dirigeants du polisario pour responsables de ces crimes.

Le communiqué indique qu'au mépris total des préoccupations exprimées par les organisations internationales et les rapports internationaux, notamment celui du Secrétaire général des Nations unies, concernant la récurrence de ces crimes, les forces algériennes ont exécuté trois jeunes civils séquestrés à Tindouf.

L'Observatoire a appelé à ce que les auteurs de ces violations soient traduits en justice conformément à la charte internationale des droits de l'Homme. Il a également exhorté l'Algérie à mener une enquête urgente et impartiale sur les circonstances de ces crimes et à en déterminer les responsabilités.

L'OSPDH déplore la récurrence des cas d'assassinats commis par l'armée algérienne contre les jeunes séquestrés des camps de Tindouf, soulignant que ces cas peuvent être classés parmi les assassinats systématiques perpétrés tout au long  des dernières décennies dans les camps de Tindouf.

Ahmadou El-Katab


Lu 555 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe










L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    





Flux RSS
p