Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Covid-19: Les joueurs de Chelsea incités à faire des dons


Covid-19: Les joueurs de Chelsea incités à faire des dons
Chelsea n'imposera pas de réduction de salaires à ses joueurs comme recommandé par la Premier League, et leur a demandé de faire des dons à des organisations caritatives engagées contre le nouveau coronavirus, a annoncé samedi le club de Londres.
"Pour l'instant, l'équipe première masculine ne sera pas mise à contribution financièrement par le club et le conseil d'administration a plutôt demandé aux joueurs de concentrer leurs efforts sur le soutien à des causes caritatives", affirme Chelsea dans un communiqué.
De son côté, le club d'Aston Villa a indiqué ce samedi que ses joueurs avaient eux accepté "le paiement différé de 25% de leurs salaires pendant quatre mois".
Arsenal, Southampton, West Ham et Watford avaient déjà annoncé ces dernières semaines des accords de baisse ou de report de salaires, afin de préserver leurs finances mises à mal par l'arrêt des compétitions provoqué par la pandémie.
Une réduction de salaire d'environ 10% avait dans un premier temps été envisagée par Chelsea, selon la presse anglaise, un chiffre nettement inférieur aux 30% conseillés par la Premier League.
Chelsea indique que des discussions ont eu lieu entre le conseil d'administration et les joueurs. "L'objectif a été de trouver un partenariat afin de préserver les emplois du personnel, d'indemniser les supporters et de participer à des activités pour de bonnes causes".
"Nous sommes reconnaissants à l'équipe d'avoir joué son rôle en aidant le club dans ses activités communautaires et caritatives, par le biais notamment de #PlayersTogether qui soutient le NHS (Service national de santé britannique)", précise Chelsea.
Cette opération, lancée par les joueurs de la Premier League au début du mois, vise à collecter et à distribuer des fonds pour des organisations caritatives soutenant le NHS.
Chelsea n'aura en outre pas recours au chômage partiel sur les deniers publics pour ses salariés non joueurs, après que Liverpool, Tottenham ou Bournemouth ont renoncé à le faire devant le tollé provoqué.
 

Lundi 27 Avril 2020

Lu 273 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Octobre 2021 - 18:00 Tour d'Europe des stades Place au show

Vendredi 22 Octobre 2021 - 18:00 Ligue Europa: Les favoris assurent

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS