Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Coupes africaines : Matches compliqués pour l’IRT et la RSB et à la portée du WAC et du Raja




Place aux compétitions africaines en cette fin de semaine. En Ligue des champions, les couleurs nationales sont défendues par l’IRT et le WAC, alors qu’en Coupe de la CAF, la représentation est assurée par trois équipes, à savoir le Raja, tenant du titre, la RSB et le HUSA. Celui-ci devait affronter, vendredi à domicile, en match aller des seizièmes de finale Génération Foot du Sénégal.
Toujours pour le compte de ce tour, mais cette fois-ci en C1, l’Ittihad de Tanger, champion du Maroc, sera, ce samedi à 17h45 au stade 20 Août 1955 à Bachar, à la rude épreuve de la formation algérienne de la Jeunesse sportive de la Saoura. Un coriace adversaire,  créé en 2008, qui arrive pratiquement tout le temps à s’imposer dans ses bases. A l’IRT, privé des services de Fouzir pour cumul d’avertissements, de déjouer ce scénario en vue de regagner le bercail avec un résultat probant lui permettant d’aborder la seconde manche dans de bonnes dispositions.
A noter que pour ce match, la CAF a désigné un trio d’arbitrage malien avec comme juge de centre Bobo Traoré.
Si l’IRT en est à sa seconde sortie continentale après le tour préliminaire, le WAC devra disputer son premier match de Ligue des champions contre l’ASC les Jaraaf de Dakar du Sénégal, rencontre programmée également samedi à 19 heures au Complexe Mohammed V à Casablanca et qui sera sifflée par le referee ghanéen Daniel Nii Ayi Laryea, assisté par le Nigérian Abel Baba et le Guinéen Aboubakar Doumbouya.
Le WAC, qui tourne ces derniers temps à plein régime, aura donc à confirmer son sursaut au niveau africain devant une équipe sénégalaise, habituée de la compétition africaine. Sur le papier, le Wydad, au grand complet, part avec les faveurs des pronostics mais gare à l’excès de confiance face à un adversaire qui ne manquera certainement pas de vendre cher son scalp.
En Coupe de la CAF, après le HUSA, samedi à 17 heures, verra l’entrée en scène de la RSB qui accueillera au stade municipal de Berkane Al Ittihad de Libye. Il faut dire que les Berkanis, qui avaient atteint lors de la précédente édition de la C2 la phase de poules, n’ont pas été gâtés par le tirage au sort, en héritant d’une équipe qui constitue à un pourcentage élevé l’ossature de  la sélection libyenne.
Une confrontation qui s’annonce difficile et qui devrait se jouer sur les petits détails. Autrement dit, la RSB, qui compte dans ses rangs des éléments chevronnés de la trempe de ses deux étrangers, Kodjo et Traoré, est sommée de saisir la moindre occasion en vue de remporter le premier acte de ce derby maghrébin, arbitré par le Gabonais Eric Arnaud Otogo Castane, secondé par ses compatriotes  Moussounda Montel et Urbain Ondo Ndong.
Deux semaines après avoir brandi haut la main le trophée de la Coupe de la CAF, le Raja se met de nouveau dans le bain de la compétition, entamant le concours, dimanche à 19 heures au Complexe Mohammed V à Casablanca, face aux Gabonais d’A.O CMS.
Les Verts, dont la machine tourne à plein régime avec comme dernière performance une qualification aux quarts de finale de la copieuse Coupe arabe des clubs champions, auront à cœur de rester sur cette dynamique positive. Ils sont tenus de faire le plein devant leur public, d’autant que leur adversaire du jour est un néophyte de l’épreuve qui cherchera surtout à limiter les dégâts.
A signaler en dernier lieu que l’arbitrage de cette rencontre sera assuré par l’Egyptien Ibrahim Nour El Din au centre, assisté par ses compatriotes Tahssen Abo El Sadat Bedyer et Hany Abdelfattah Mahmoud Elsnadidy.

L’EN de beach-soccer n’ira pas au Mondial

La sélection marocaine de beach-soccer s'est inclinée en demi-finales de l'édition 2018 de la Coupe d'Afrique des nations (CAN), face au tenant titre, le Sénégal sur le score de 2 buts à 7, jeudi à Sharm El Sheikh en Egypte.
Les hommes de Mustapha El Haddaoui qui avaient assuré leur présence en demi-finales grâce à une victoire face à la sélection malgache sur le score de 6 buts à 4, mardi pour le compte du 3ème et dernier match du 1er tour, ont été éliminés par le Sénégal. Les buts des Nationaux ont été inscrits par Miloud Nakhli et Nassim El Haddaoui, alors que ceux du Sénégal ont été signés par Lansana Diasi (2 buts), Hamidou Bari (2 buts), Saini Ndiaye, Raul Mundi et Nidal.
Le Sénégal devait affronter le Nigeria en finale vendredi, tandis que le Maroc et l’Egypte devaient jouer le match de classement.

 

Mohamed Bouarab
Samedi 15 Décembre 2018

Lu 870 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com