Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Coupes africaines : Le HUSA carbure et l’IRT assure le strict minimum




Courte victoire de l’Ittihad de Tanger et carton plein du Hassania d’Agadir, tels sont les résultats enregistrés, mardi, par les deux clubs marocains pour leur entame en compétitions continentales.
Pour le compte du match aller du tour préliminaire de la Ligue des champions, l’IRT s’est contenté du strict minimum, en accueillant au Grand stade de Tanger, la formation tchadienne d’Elect-Sport, scellant les débats sur la petite marque d’un à zéro. But sur penalty transformé à la 44ème minute par Omar El Arjoune.
Une victoire qui ne conforte pas outre mesure les Tangérois qui auront fort à faire,  le 5 décembre prochain au stade Idriss Mahamat Ouya à N’Djamena, à l’occasion du match retour qui sera sifflé par un trio d’arbitrage camerounais conduit par Douglas Kouete Lemouchele, secondé par Yanoussa Moussa et Pierre Enyegue.
Ce qui est sûr, c’est qu’une élimination à ce stade prématuré de la compétition constituerait un grand ratage de l’équipe tangéroise qui en est à sa seconde participation continentale et qui entretient l’espoir légitime d’atteindre la phase de poules.
Le coach du club, le Tunisien Ahmed Ajlani en est bien conscient et il a tenu dans ses déclarations d’après-match à saluer la performance de ses joueurs qui s’étaient donné à fond sans pour autant pouvoir s’adjuger une victoire nette leur permettant d’aborder la seconde manche dans de bonnes dispositions.
Il convient de rappeler que le WAC est le deuxième représentant du football national en cette Ligue des champions. Les Rouges, quarts de finaliste de la précédente édition, ont été exempts de ce tour de chauffe à l’instar des autres grosses écuries du football continental, ne devant faire leur entrée en lice qu’au stade des seizièmes de finale.
En Coupe de la Confédération, et toujours pour le compte du tour préliminaire, le HUSA a pris une sérieuse option pour se qualifier aux seizièmes de finale, après avoir surclassé, au Grand stade d’Agadir, l’Association sportive de la Garde nationale du Niger sur le large score de 4 buts à 0.
Les Gadiris ont trouvé le chemin des filets grâce à Jalal Daoudi (18ème et 70ème minutes) et au réserviste Ayoub El Mellouki, buteur sur son premier ballon touché à l’heure de jeu, avant de corser l’addition aux ultimes souffles de la partie.
L’équipe soussie, qui retrouve la compétition africaine après une longue absence, est bien partie pour franchir ce cap et rejoindre au prochain tour la RSB et le Raja, exempts de ce tour.
A propos du Raja, il devait regagner hier à bord d’un vol spécial Kinshasa en vue de disputer dimanche prochain au stade des Martyrs la finale retour de la Coupe de la Confédération contre la formation congolaise d’AS Vita Club, sachant qu’à l’aller, les Verts s’étaient imposés sur le score de 3 buts à 0.

Mohamed Bouarab
Jeudi 29 Novembre 2018

Lu 492 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 21 Septembre 2020 - 18:20 Tadej Pogacar bouscule l'histoire du Tour de France

Lundi 21 Septembre 2020 - 18:19 Premier League: Liverpool mate Chelsea

Lundi 21 Septembre 2020 - 18:18 Jawad Yamiq proche du Getafe