Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Coupe de la CAF : Le Raja et la RSB attendus de pied ferme sur terres congolaises

Les Casablancais en favoris et les Berkanis en outsiders




Après le WAC en Ligue des champions, ce sera dimanche au tour du Raja et de la RSB d’aborder en dehors de leurs bases les péripéties des matches aller de la Coupe de la CAF. Les Casablancais affronteront, à partir de 14 heures au stade Alphonse Massamba Débat à Brazzaville, les Congolais du Club Athlétique Renaissance Aiglons, au moment où les Berkanis donneront la réplique, à 17 heures, à l’AS Vita Club de la RD Congo, une rencontre qui aura pour cadre le Complexe omnisports des Martyrs à Kinshasa.
Une première manche que les deux représentants du football national en cette C2 continentale sont sommés de bien négocier en vue d’envisager la seconde à la maison dans de bonnes dipositions. Pour le Raja dont les adhérents viennent d’élire un nouveau président, en la personne de Jaouad Ziyet, la mission se veut des plus claires : franchir ce cap au détriment d’un adversaire qui lors de la phase de poules n’avait enregistré aucune issue de parité. Sur les six matches disputés, il s’était imposé à trois reprises contre trois défaites, terminant second du groupe C derrière l’équipe nigériane d’Enyimba.
Contrairement au Raja qui a dominé les débats du groupe A, honorant son standing de grosse écurie dont la machine tourne en ce début de saison à plein régime : carton d’entrée en championnat et qualification en quart de finale de la Coupe du Trône. Les hommes de Juan Carlos Garrido, arrivés  tôt vendredi matin au Congo, ne comptent pas s’arrêter à ce stade et sont déterminés à décrocher un bon résultat à l’issue de ce match qui sera sifflé par l’arbitre kényan Davies Ogenche Omweno, secondé par son compatriote Gilbert Cheruiyot et le Soudanais Mohammed Abdallah Ibrahim.
Si, sur le papier, le Raja a hérité d’un adversaire à sa portée, ce n’est point le cas pour la Renaissance de Berkane qui croisera le fer avec un abonné de la compétition africaine, l’AS Vita Club.
L’équipe berkanie s’est envolée vendredi pour Kinshasa au grand complet, entretenant l’espoir légitime de conserver sa bonne cadence africaine. Au début du tournoi, peu nombreux étaient ceux qui voyaient la formation de la RSB en mesure d’atteindre ce stade avancé de la compétition, mais au fil des matches et au vu de ce qu’a démontré l’équipe, les partenaires d’Alain Traoré disposent de tous les atouts pour ajouter à leur tableau de chasse l’AS Vita. A condition toutefois de bien négocier cette sortie dominicale qui sera arbitrée par un trio malien avec Mahamadou Keita comme juge de centre, assisté par Baba Yomboliba et Drissa Kamory Niare.
Il convient de signaler en dernier lieu que les deux autres matches comptant pour ce tour des quarts de finale aller auront lieu également dimanche, avec pour affiches Rayon Sports de l’Angola contre Enyimba du Nigeria et Al Masry d’Egypte contre l’USMA d’Algérie.

Mohamed Bouarab
Samedi 15 Septembre 2018

Lu 771 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés