Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Coupe arabe de football Qatar 2021: Une longue histoire et des écueils fréquents


Libé
Lundi 29 Novembre 2021

Depuis sa toute première édition il y a 58 ans, la Coupe arabe de football entame un nouveau tournant avec la tenue de la 10ème è édition au Qatar du 30 novembre au 18 décembre.

Ce rendez-vous sportif, disputé sur les terrains qui vont accueillir la Coupe du monde Qatar 2022, revient sous le feu des projecteurs après un arrêt de neuf années à la suite de l'édition de 2012 qui a connu le sacre de l’équipe nationale marocaine de football.

 Cette Coupe servira de test grandeur nature pour les préparatifs du Qatar pour la Coupe du monde au niveau organisationnel et logistique, de même qu'il s'agira d'une répétition générale pour les équipes participantes avant la Coupe du monde de football 2022.

Bien qu'annoncée en tant que 12ème  édition depuis son lancement, la Coupe arabe de football n'en est en réalité qu'à sa dixième édition, après l'annulation de celles de 1982 et de 2009.

L’équipe nationale de l’Irak est la plus titrée de la Coupe arabe avec quatre sacres, suivie de l’Arabie saoudite avec deux titres, puis l’Egypte, la Tunisie et le Maroc avec respectivement un seul titre  chacune.

La première coupe arabe a été organisée en 1963 au Liban, et a connu la participation de la Tunisie, la Syrie, le Koweït, la Jordanie en plus du Liban, pays hôte. Le Koweït a abrité la 2ème  édition de la Coupe arabe, tandis que l’Irak a accueilli la 3è en 1966.

Ce rendez-vous sportif, à l’arrêt pendant plusieurs années après la 3ème  édition, devait reprendre en 1982 au Liban mais l'édition a été annulée à cause de la situation sécuritaire dans ce pays.

L’Arabie saoudite avait organisé l’édition de 1985, suivie de la Jordanie en 1988, de la Syrie (1992), du Qatar (1998), du Koweït (2002) et de l’Arabie saoudite une 2ème  fois en 2012, après une nouvelle annulation de la Coupe arabe de 2009.

Le règlement de la dernière édition consistait en la qualification d’une seule équipe de chaque groupe en plus du meilleur dauphin.

Au dernier carré en 2012, la Libye avait surclassé l’équipe nationale de l’Arabie saoudite sur le score de 2 buts à 0, alors que le Maroc s’est défait de l’Irak par 2 buts à 1.

Les Lions de l’Atlas ont été sacrés lors de cette édition après avoir battu la Libye aux tirs au but (1-1, t.a.b 3-1).

Par Taoufik Saoulaji  (MAP)


Lu 1566 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS