Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Consécration africaine de l’ASS-basket : Un titre continental pour tourner la page 2017 en beauté




Said El Bouzidi, d’une performance à l’autre.
Said El Bouzidi, d’une performance à l’autre.
Bel exploit de l’Association Sportive de Salé qui a réussi, mercredi à la salle omnisport de Radès à Tunis, à remporter la 32ème  édition du Championnat d'Afrique des clubs champions de basketball aux dépens du club hôte du tournoi, l'ES de Radès. L’ASS a scellé le sort de cette confrontation sur le score de 77 à 69.
Avant le coup d'envoi de cette finale, tous les ingrédients étaient réunis, ce qui a donné lieu à un jeu ouvert et varié, où tous les compartiments ont été sollicités : les tirs à mi-distance, les infiltrations et le jeu intérieur. Bref, un spectacle de bonne facture au grand bonheur des 7500 spectateurs présents dans la salle.
Dès l'entre-deux, il a été constaté une nette domination des locaux qui ont réussi à creuser l'écart 17-25 à l'issue du premier quart-temps. Après la petite pause, tout le monde s'attendait à une réaction des hommes de Said Elbouzidi mais rien de tout cela ne s’est produit malgré les temps morts et les directives du coach slaoui. A l'opposé, les coéquipiers de Hamoudi Hdidane ont maintenu leur rythme terminant le deuxième quart-temps en leur faveur sur le score de 45-34.
De retour des vestiaires, l'ASS est parvenue à sortir de sa torpeur puisque les Mahassine, Najah, Mesbahi, Zouita et Arnold ont imposé à leur vis-à-vis un rythme élevé en multipliant les contres rapides et les tirs à trois signés l'Américain Arnold pour réduire la marque à l'orée de la troisième manche (62-58).
Ce sursaut d’orgueil a semé le doute dans le camp adverse. Lors du dernier quart-temps, les Slaouis n’ont pas lâché le morceau, appliquant à la lettre les consignes de Bouzidi, ce qui leur a permis  de remettre les pendules à l'heure, 62 partout, pour la première fois depuis l'entame de la partie.
Revenant dans le match, les partenaires de Mesbahi ont conservé leur élan devant un adversaire épuisé physiquement pour s’imposer en fin de compte sur le score précité de 77 à 69.
Avant d'accéder à ce stade de la compétition, les deux protagonistes s’étaient affrontés lors de la phase de poules et l’ASS a eu le dernier mot : 78-71. Les autres matches gagnés par les hommes de Saïd El Bouzidi ont été contre Kano Pillars (Nigeria/112-83), City Oilers (Ouganda/ 91-81), Interclube (Angola/81-78), Ferroviario Beira (Mozambique/ 92-63) et Sport Libolo (Ang/97-86). La seule défaite concédée a été face à New Generation (RDC).
L'ASS remporte donc le trophée le plus important de son histoire et rejoint ainsi le Moghreb de Fès vainqueur de cette coupe continentale à domicile en 1998.
Hormis le sacre par équipes, la distinction a été aussi au niveau individuel avec Abdelkrim Zouita désigné, par la Commission de la FIBA-Afrique, meilleur joueur du tournoi, Arnold, meilleur marqueur à trois points et Abderrahim Najah, meilleur pivot. En plus de la présence de deux joueurs de l’ASS parmi les cinq majeurs de la sélection d'Afrique, en l’occurrence Abdelhakim Zouita et Abderrahim Najah.
A signaler en dernier lieu que pour le compte du match de classement, le club tunisien de l'US Monastir a surclassé son homologue angolais de Recreativo de Libolo : 77-74.

Abdelmajid Bouslim
Vendredi 22 Décembre 2017

Lu 686 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés