LibéSport







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Confession d’Emma Watson

Lundi 1 Mai 2023

Le saviez-vous ? Emma Stone a volé un Oscar à Emma Watson. Enfin, presque. Si en 2017 la comédienne a effectivement été sacrée "Meilleure actrice" pour son rôle de Mia Dolan dans le film La La Land de Damien Chazelle, il faut savoir que c'est bien l'inoubliable interprète d'Hermione dans la saga Harry Potter qui était dans un premier temps envisagée.

Or, malgré la promesse d'une très belle expérience, la comédienne a finalement été contrainte de laisser sa place à Emma Stone au profit d'un autre rôle emblématique : Belle dans l'adaptation live-action La Belle et la Bête de Disney.

Toutefois, n'allez pas croire qu'Emma Watson regrette un tel loupé. Effectivement, elle n'a pas remporté de statuette pour ce projet, mais elle peut néanmoins se targuer d'avoir participé à l'un des plus gros cartons de l'Histoire du cinéma. A ce jour, ce remake est classé 12ème plus gros succès de tous les temps du box-office mondial avec 1,3 milliard de dollars de recettes récoltés. Pas mal.

Surtout, elle l'avait précisé quelques mois après la fameuse cérémonie, elle avait donné son accord au préalable à Disney avant même l'approche de Damien Chazelle. Et pour le bien qualitatif des deux films, il lui aurait été impossible d'enchaîner les deux projets sans prendre le risque de bâcler ses performances. "La Belle et la Bête n'était pas un simple film. Je savais que j'allais devoir passer par un entraînement pour monter à cheval, que j'allais devoir prendre des cours de danse et de chant, 3 mois avant le tournage, expliquait-elle ainsi. Il ne s'agissait pas d'un film où je pouvais me permettre de simplement passer sans préparation. Je savais que j'allais devoir travailler en amont afin d'être prête. Donc, vous l'imaginez, cela a créé des problèmes d'emploi du temps et au final, c'était impossible [de faire les 2 films]".

Une histoire qui continue de passionner les amateurs de cinéma et qui était à deux doigts de se répéter quelques années plus tard. Alors que ces deux actrices n'ont pas encore tourné ensemble (snif), leurs trajectoires se sont effectivement à nouveau croisées en 2018. Mais cette fois-ci, avec une situation inverse. Là où Emma Watson nous a bluffé en incarnant avec brio le rôle de Meg dans le film Les Filles du docteur March de Greta Gerwig, c'était en réalité Emma Stone qui avait été initialement choisie pour ce personnage.

Pourquoi un tel échange ? Là encore, pour un simple problème d'emploi du temps. Comme le révélait Variety à l'époque, Emma Stone s'était retrouvée contractuellement coincée par un autre projet, la faute aux dates du tournage de Little Women qui coïncidaient malheureusement pour elle à celles optées par Fox Searchlight pour la promo du film The Favourite.

Et pour la petite anecdote, ce nouvel échange de rôle n'avait pas permis à Emma Watson de récupérer le prix qu'elle aurait pu obtenir avec La La Land. Là où Les Filles du docteur March avait pourtant été bien accueilli par la critique, se retrouvant même nommé 6 fois aux Oscars, c'étaient finalement ses partenaires de jeu Saoirse Ronan ("Meilleure actrice") et Florence Pugh ("Meilleur second rôle féminin") qui avaient été plébiscitées cette fois (sans victoire au bout). Quand ça veut pas...

Mais qu'Emma Watson se rassure, elle restera toujours dans notre cœur. Et ça, ça vaut tous les Oscars du monde. On l'espère.

Libé

Lu 416 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP