Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Clash entre le Raja et la FRMF: Six nouvelles recrues du RCA non encore qualifiées


Mohamed Bouarab
Mardi 8 Février 2022

Clash entre le Raja et la FRMF: Six nouvelles recrues du RCA non encore qualifiées
Le Raja aurait bien aimé reprendre les débats de la Botola sans qu’il y ait cette affaire de qualification de ses joueurs fraîchement recrutés lors du mercato hivernal. En attendant ce qu’apporteront les prochaines heures, le Raja ne pourra pas compter sur les services de pas moins de six joueurs non encore qualifiés par la Fédération Royale marocaine de football.Il s’agit en effet du gardien de but algérien Ghaya Marbah et des joueurs de champ Mohamed Mourabit, Abdelmounim Boutouil, Younès Mokhtar,Abdessamad ElBadaoui et du Congolais Kadima Kabango. Pour l’instance fédérale, leRaja est tenu de présenter des garanties en vue de qualifier ces six joueurs,sachant que trois autres sont en droit de défendre les couleurs du club, en l’occurrence le keeper Marouane Fakhr, Haitam El Bahja et Beni Badinga de la RD.Congo. Pour les dirigeants rajaouis, toutes les garanties ont été présentées, avançant que lamasse salariale a été réduite de 25%, et que le club ne traîne aucun conflit, ce qui lui acquiert le droit de procéder au renforcement de son effectif. Une situation qui a suscité la colère de toutes les composantes rajaouies dont certaines n’ont pas tardé à brandir la carte du forfait du championnat. Ce qui reste une menace difficile à exécuter et il est fort possible qu’un terrain d’entente soit trouvé incessamment. Il y a lieu de noter que ce problème de qualification de joueurs a été soulevé au lendemain du match de la reprise de la Botola que le Raja a disputé contre le Youssoufia de Berrechid, soldé d’ailleurs sur une issue de parité, un partout, n’arrangeant guère les affaires du club casablancais.Celui-ci, en se produisant à la maison, a raté l’occasion de se rapprocher de son rival wydadi qui, lui, a forcé le nul blanc en déplacement face à l’Ittihad de Tanger. Deuxième du classement avec un total de 30 points,soit six longueurs de retard sur le WAC, leader, le Raja entretient l’ambition légitime de réussir pleinement la saison en cours que ce soit au niveau local ou continental. Ace propos, le Raja devra aborder en cette fin de semaine les péripéties de la phase de poules de la Ligue des champions, en accueillant ce samedi à partir de 20 heures au Complexe sportif Mohammed V de Casablanca la formation sud-africaine d’Amazulu.


Lu 500 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS