Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

City repasse en tête Chelsea craque encore


Libé
Vendredi 22 Avril 2022

De nouveau très friable en défense, Chelsea a rechuté face à Arsenal (2-4), mercredi, en match en retard de la 25e journée, qui permet aux Gunners de rattraper Tottenham dans la course à la Ligue des champions.

Dépassé mardi par Liverpool, qui a écrasé Manchester United (4-0), le tenant du titre a répondu avec un succès long à se dessiner contre Brighton (3- 0). Les Citizens, avec 77 points, reprennent une petite longueur d'avance sur les Reds dans un chassé-croisé palpitant pour le titre.

A la pause, cela grondait pourtant dans les travées de l'Etihad, tant les locaux se cassaient les dents sur la belle défense de Seagulls, qui restaient sur deux victoires probantes à Arsenal (2- 1) et Tottenham (1-0).

Avec un petit tir cadré à la pause, on était très loin des standards habituels des Sky Blues. Il a fallu un petit coup de pouce des visiteurs pour débloquer la situation, Riyad Mahrez (1-0, 54e) et Phil Foden (2-0, 65e) bénéficiant d'une déviation adverse pour marquer. Bernardo Silva, d'une belle frappe à effet, a conclu la marque et permis à tout le stade de pousser un soupir de soulagement (3-0, 82e).

Après être passé tout près de l'exploit en quart de finale retour de la Ligue des champions face au Real Madrid et s'être qualifié avec maîtrise pour la finale de la Coupe d'Angleterre dimanche contre Crystal Palace (2-0), Chelsea a de nouveau affiché un visage inquiétant face à son voisin, Arsenal. Les hommes de Thomas Tuchel restent 3e avec 5 points d'avance sur Tottenham (4e) etArsenal (5e) qui ont un match en plus, mais la manière inquiète, Chelsea ayant encore payé comptant son manque d'efficacité défensive.

Entre un but offert par Andreas Christensen avec une passe en retrait trop courte (0-1, 13e) et un ballon perdu dans leur camp,suivi de plusieurs contres favorables et d'un pointu victorieux à quelques mètres du but (2-3, 57e), Eddy Nketiah a été le grand bénéficiaire de cette fébrilité inattendue. En toute fin de match, Cesar Azpilicueta s'est fait joliment piéger par Bukayo Saka qui a obtenu un penalty avec roublardise avant de le transformer (2-4, 90+1). Le but d'Emile Smith-Rowe, d'une belle frappe à ras de terre parfaitement placée, à l'entrée de la surface (1-2, 27e) était, lui, imparable. Avec 11 buts encaissés sur les 3 derniers matches à domicile, Tuchel a du pain surla planche avec son arrière-garde.

Cela dit, l'attaque des Blues n'a pas brillé non plus, à l'image d'un Romelu Lukaku titularisé, mais sorti au bout d'une heure de jeu sous les sifflets. Timo Werner avait égalisé sur une frappe de 18 mètres déviée par un adversaire (1-1, 17e) et il avait fallu que Cesar Azpilicueta, qui jouait piston droit, se retrouve à la réception d'un centre de Mason Mount dans la surface, où on aurait plutôt attendu un attaquant, pour le second but (2-2, 32e).

Après trois défaites de suite, les hommes de Mikel Arteta se relancent dans la course à la C1 et le sprint final avec les Spurs, qui les devancent à la différence de buts, s'annonce passionnant. Les deux équipes se retrouveront d'ailleurs le 12 mai pour un match en retard qui vaudra probablement très cher.

Grâce à un but de Richarlison dans le temps additionnel (90+2), qui a répondu à l'ouverture du score par Harvey Barnes dès la 5e minute, Everton a pris un point vital pour ses espoirs de maintien, à domicile contre Leicester (1-1). Les hommes de Frank Lampard s'offrent un 4e point d'avance sur Burnley, premier relégable, à nombre de matches égal, avant d'aller à Anfield Road ce week-end pour le derby et de recevoir Chelsea. De son côté, Newcastle a dominé Crystal Palace (1-0) et peut déjà planifier en toute quiétude sa prochaine saison en Premier League.


Lu 1383 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS