Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Chahaoui : Le Wydad est ma vie




Casablanca est une ville qui respire le football. C'est la passion des toutpetits, des jeunes et des plus âgés. Dans cette ville, deux choix s'offrent à vous; soutenir le Raja Club Athletic ou le Wydad Athletic Club

dad ou des Verts du Raja, la caractéristique la plus courante chez les amoureux du football est la fidélité. Issam Chahaoui est l'un des fidèles partisans du Wydad. Il est tombé amoureux des Rouges en 1990. A l'âge de dix ans, il avait l'habitude de porter les maillots du club que lui offrait son oncle.

Depuis, Chahaoui est accro au Wydad et rate rarement l'occasion de regarder l'équipe jouer. Qu'il pleuve ou qu'il fasse beau temps, Chahaoui est toujours présent, affirmant sa fidélité aux doubles champions d'Afrique. " J'avais dix ans quand j'ai commencé à aller au stade avec mon oncle. Il m'achetait uniquement des vêtements rouges. Il avait l'habitude d'afficher des photos de légendes du club comme Rachid Daoudi, Fakhreddine Rajhi, Moussa Ndaw et d'autres". Lorsque le Wydad a remporté la Ligue des Champions de la CAF en 1992, j'ai fait la fête ce soir-là pour célébrer avec toute la famille", a déclaré Issam Chahaoui à CAFOnline.com. Les Rouges avaient battu El Hilal du Soudan sur le score cumulé de 2-0 en finale pour leur premier titre dans le championnat interclubs continental de premier plan.

Chahaoui est un visage connu du com- plexe Mohammed V, la maison du Wydad, présent à chaque fois pour regarder les matches et soutenir son équipe. Il supporte également l'inconfort de se rendre dans des villes éloignées pour des matches à l'extérieur malgré ses engagements professionnels. Son slogan est "nous avons une vie au Wydad ". "C'est un slogan dont je ne peux pas facilement expliquer la signification. Pendant le confinement, par exemple, je passais généralement par le stade Benjalloun (le terrain d'entraînement du Wydad) juste pour ressentir ma passion pour mon équipe. Les gens sont accros à tant de choses, mais je suis accro au Wydad ».

"Nous avons une vie au Wydad. C'est un slogan dont je ne peux pas facilement expliquer la signification." Puisque sa vie tourne autour du Wydad, il s'occupe en suivant toute l'actualité du club et en discutant des différents matchs et performances jusqu'au jour du match où il doit exercer sa responsabilité envers l'équipe en assistant à la rencontre dans son intégralité. Il se souvient de Rachid Daoudi, Lahcen Abrami, Saed Fatah, Hamid Termina, Achraf Bencharki et Walid El Karti comme certains des joueurs célèbres

"Je n'oublierai jamais ces noms puisqu'ils ont beaucoup donné au Wydad". Le fervent supporter, qui s'est évanoui une fois au stade lors de la finale de la Ligue des champions de la CAF 2017 contre Al Ahly, regarde les matchs du Wydad avec in- tensité, et seuls la victoire et les titres le ren- dent euphorique. "J'ai toujours été satisfait des résultats du club dans la Botola marocaine, principalement au cours des cinq dernières années, car nous avons retrouvé nos forces et notre esprit de victoire. Nous avons besoin de plus car notre nom est Wydad. Nous voulons gagner plus de titres et être toujours les meilleurs à tous les niveaux: résultats, gestion, catégories de jeunes ".

Pour le rendez-vous contre Ahly, un remake de la finale de 2017 qui se disputera le 17 octobre 2020 au complexe Mohammed V, Chahaoui suivra attentivement le match depuis sa maison car celui-ci se déroulera à huis clos en raison des restrictions liées à la Covid19.

Source : cafonline.com

Libé
Vendredi 16 Octobre 2020

Lu 276 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.