Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Céline Dion déclare la guerre à Daesh




Céline Dion s’est une fois de plus engagée dans un combat social. Lundi, à la veille de la clôture de la conférence internationale sur la lutte contre la radicalisation organisée par l'UNESCO à Québec, la chanteuse aperçue en larmes la veille lors d'un hommage à son défunt mari a tenu à apporter son soutien aux jeunes qui pourraient être victimes de radicalisation sur les réseaux sociaux lors de cet événement qui a rassemblé 400 participants de 79 pays.
"Vous vous réunissez aujourd’hui pour une conférence qui aura un impact durable pour l’avenir que nous souhaitons offrir à la jeunesse du monde entier",  a déclaré celle qui a été nommée artiste pour la paix par l’UNESCO en 1999. "Cette jeunesse si belle et créative, débordante d'espoir et d'aspiration, nous amène chaque jour un peu plus loin. Il nous revient de la protéger face aux périls de notre monde
. Partout dans l'univers, la violence sous toutes ses formes, et ses conséquences les plus horribles, ont fait trop de victimes. Je joins ma voix à la vôtre", rapporte Radio Canada, qui publie le message vidéo de Céline Dion.
Souhaitant donc apporter son soutien aux familles des victimes présentes dans l’assemblée, Céline Dion, toujours prête à s'engager pour la bonne cause, a souligné le risque que représente Internet pour les jeunes. En effet, il semble très facile de se laisser séduire par le discours d'un inconnu derrière un écran d'ordinateur, comme l’a rappelé Christine St-Pierre, la ministre québécoise des Relations internationales : "Internet est vraiment le canal par lequel passent les jeunes qui se radicalisent, dans la grande majorité des cas."
Mère de famille toujours inquiète pour ses enfants, Céline Dion participe par ailleurs à "l'appel du Québec". Un projet lancé par le gouvernement du premier ministre Philippe Couillard, qui veut interpeller les citoyens afin qu’ils trouvent "ensemble des façons de contrer la radicalisation menant à la violence", selon les propos de Christine St-Pierre.

 

Samedi 5 Novembre 2016

Lu 418 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Mots Croisés