Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Cech, un sale tour à Chelsea et puis s'en va ?


Jouer et gagner contre ses anciennes couleurs avant de raccrocher les gants: tel est l'objectif de Petr Cech, dans les buts d'Arsenal en finale de la Ligue Europa mercredi face à Chelsea, où il a évolué 11 saisons.
Le gardien a déjà fait savoir que cette saison était sa dernière comme joueur. Et ensuite ? Devant les micros, le Tchèque a dégagé en tribunes toute question sur son avenir, assurant qu'il prendrait "une décision après la finale" à Bakou.
Il est toutefois cité comme possible directeur sportif des "Blues", grâce aux liens étroits qu'il avait tissés avec le propriétaire Roman Abramovich.
"Pour l'instant, mon seul but est de remporter la Ligue Europa avec Arsenal", insiste le joueur de 37 ans, qui veut compléter un palmarès riche de quatre titres en Premier League, d'une Ligue des champions et d'une Ligue Europa avec Chelsea avant de traverser Londres en 2015 pour rallier les Gunners.
Un point d'interrogation plane cependant sur la présence du grand gardien (1,96 m) mercredi: si l'ancien joueur de Rennes a été aligné lors de tous les matches à élimination directe en Ligue Europa, l'entraîneur d'Arsenal Unai Emery lui a préféré l'Allemand Bernd Leno en championnat.
Le choix du coach espagnol sera particulièrement scruté, alors qu'Arsenal court derrière un trophée européen depuis 1994 et sa victoire en finale de la défunte C2, la Coupe des vainqueurs de Coupe.
La finale de mercredi est aussi la dernière occasion de décrocher un billet pour la Ligue des champions qu'Arsenal, 5e de Premier League, a échoué à conquérir en championnat.
Emery est resté énigmatique quant au choix de son gardien, ne disant pas clairement "il jouera" ou "il ne jouera pas". "Il est ici car il le mérite. Je veux profiter de cette finale avec lui et je me sens privilégié en tant qu'entraîneur de pouvoir travailler avec lui".
"Je ne le connais que depuis cette année mais il est formidable, autant comme personne que comme gardien", a encore seulement glissé l'ancien entraîneur du PSG.
Un indice ? Emery a toutefois assuré qu'à ses yeux Cech disposait de l'expérience et du professionnalisme requis pour faire abstraction d'un éventuel retour dans l'encadrement des "Blues".
Cech a été plus clair sur BT Sports: "Mon dernier rêve est de disputer cette finale européenne avec Arsenal et la dernière étape consiste à la gagner".
Une fois qu'il aura pris sa retraite de joueur, que restera-t-il de sa carrière ? Son talent, bien sûr, qui lui a permis d'arrêter un penalty pendant le match puis de briller aux tirs au but face au Bayern pour donner la Ligue des champions à Chelsea en 2012.
"Petr, c'est quelqu'un qui court après la perfection, qui court après la performance", résume Christophe Lollichon, l'un des entraîneurs français de gardiens les plus réputés au monde, qui avait suivi Cech de Rennes à Chelsea.
Au-delà de ses qualités techniques et de son palmarès, l'image la plus forte remonte à 2006 et sa fracture du crâne lors d'un match en Angleterre.
Opéré en urgence, alors qu'on craignait pour sa vie, il est revenu sur les terrains trois petits mois plus tard, muni d'un casque qui allait l'accompagner durant le reste de sa carrière et devenir son signe distinctif.
Que sait-on de l'homme? "Petr est un grand bavard toujours en train de poser des questions", dit encore Lollichon. Et il peut parler dans cinq langues. Côté hobby, il est très à l'aise derrière les fûts d'une batterie, comme le prouve une vidéo de 2013 qu'il avait postée, jouant sur un morceau du groupe de métal "System of a Down".
Début mai, il a ainsi enregistré à des fins caritatives un morceau avec Roger Taylor, batteur du groupe Queen. A Bakou mercredi, il rêve de donner le bon tempo, par ses arrêts, aux Gunners.

Mercredi 29 Mai 2019

Lu 466 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 21 Octobre 2021 - 18:00 Mondial biennal: La Fifa convoque un sommet

Jeudi 21 Octobre 2021 - 18:00 Ligue des champions: Ronaldo libère Manchester

Jeudi 21 Octobre 2021 - 18:00 Classement FIFA: L’EN dans le Top 30

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS