Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Casablanca abrite la troisième édition de l'innovation africaine en décembre

Une compétition organisée annuellement par l'Association marocaine Annobough




La 3ème édition de la compétition de l'innovation africaine aura lieu, en décembre prochain à Casablanca, avec la participation de 33 pays africains, ont annoncé lundi les organisateurs.
Ayant pour thème "La ville intelligente", cette compétition organisée annuellement par l'Association marocaine Annobough, sera une occasion de rassembler des acteurs dans le domaine de l'innovation et de l'invention pour mettre en avant les opportunités de soutenir les compétences en matière d'intelligence artificielle et les solutions que ce domaine propose pour poser les jalons d'un développement durable au niveau africain, ont-ils indiqué lors d'une conférence de presse à Casablanca.
Cette rencontre représente une plateforme adéquate pour découvrir de nouveaux projets et permettre des rencontres fructueuses entre les inventeurs et les partenaires économiques afin de détecter les formes d'une contribution efficiente de l'innovation dans les processus de transformation des économies des pays africains notamment dans les secteurs des énergies renouvelables, de l'environnement, de l'agriculture, de l'industrie, des nouvelles technologies, de la santé et de la sécurité routière, rapporte la MAP.
La compétition se propose d'accueillir les innovations africaines dans divers domaines et de leur assurer un accompagnement dans les réseaux sociaux et les sites web pour faciliter aux candidats l’accès à l'information et leur permettre de connaître les conditions et les différentes étapes de leur participation depuis l'accueil jusqu'au vote.
La cérémonie de clôture de cette édition, occasion pour les dix premiers qualifiés de présenter leurs projets innovants devant un jury, se caractérisera par la présence d'acteurs de divers pays africains à côté de chercheurs universitaires, experts en science et technologie, partenaires gouvernementaux, acteurs économiques ainsi que le sponsor officiel de cette 3ème édition.
Seront aussi présents des représentants de nombre d'investisseurs africains, d'acteurs internationaux, de grandes entreprises africaines, de la société civile et de jeunes entrepreneurs.
Cette conférence a été aussi l'occasion de s’arrêter sur le bilan de la 7ème édition du congrès de l'innovation arabe qui a eu lieu, en décembre dernier à Skhirat, considérée comme une plateforme dédiée aux jeunes en quête d'emplois et de stages et ayant accueilli près de 300 participants issus de 22 pays.
La présidente de l'Association Annobough, Fouzia Zine-edine, a souligné, à cette occasion, que ce congrès a permis un échange d'expériences riche et des visites d’entreprises et d'universités marocaines mais aussi aux participants de se focaliser sur des problématiques réelles devant les entreprises.
De nombreux Marocains représentant plusieurs universités se sont distingués lors des compétitions de ce congrès, s'est-elle félicitée.
La deuxième édition du concours de l'innovation africaine avait décerné le premier prix (30.000 DH) à deux jeunes Marocains, Omar Azmi et Mouhcine Bouayad pour leur projet "Eco-Oil environnement", le deuxième prix (20.000 DH) à un pharmacien du Bénin pour un projet dans le domaine de la santé et la sécurité et le troisième prix au professeur marocain Anas Hatim pour un projet dans le domaine industriel.

Libé
Mercredi 31 Juillet 2019

Lu 1098 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 L'événementiel en quête de perspectives meilleures

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 La CGEM révèle ses propositions pour le PLF-2021