Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Camps de Tindouf : Est-ce bientôt la fin ?


Ahmadou El-Katab
Mercredi 13 Avril 2022

Les derniers développements en passe de sonner le glas des illusions séparatistes et affairistes

Camps de Tindouf : Est-ce bientôt la fin ?
Le moment de partir approche, celui de lever les camps de Tindouf, de plier les tentes, de démolir les masures de boue et de fer-blanc, et d’enterrer avec elles le mensonge du prétendu état sahraoui, mettant fin aux longues années d’illusion et renvoyant les différentes composantes des peuplades qui ont constitué un fonds de commerce et pour l’Algérie et pour les dirigeants du Polisario, chacune dans son pays d’origine. Les Maliens, les Mauritaniens et les Algériens qui, au cours des dernières décennies, se sont déplacés entre les camps et les villes algériennes en toute quiétude, trompant les organisations de défense des droits de l'Homme et le Haut-commissariat aux réfugiés sur instructions du régime des généraux algériens. Ces Algériens de souche avaient pour mission de bâtir des baraques en terre battue ou de dresser des tentes dans l’un ou l’autre des camps et d'y être présents chaque fois que nécessaire, afin d’être présentés à la communauté internationale comme étant des «réfugiés sahraouis chassés par le Maroc». En contrepartie, ils reçoivent une aide alimentaire et financière et ont tout loisir de retourner en Algérie chaque fois qu’ils le désirent, si bien que certains d'entre eux ne dorment même pas dans les camps, notamment ceux qui vivent dans les villes voisines, comme Tindouf.
ésolution du conflit, après avoir subjugué l'Espagne, imposé le respect à ses amis et alliés, et coupé la voie à l'approche du chantage politique qui avait longtemps prévalu dans ses relations avec un certain nombre de pays qui ont adopté la thèse de la raison, du droit et de l’authenticité des arguments défendus par la diplomatie marocaine sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi. Les premiers bénéficiaires des différentes victoires marocaines seront, sans doute, les habitants des camps. Ces Sahraouis marocains qui ont été piégés, séquestrés dans les camps et soumis à une politique d'asservissement et d'exclusion. Sachant que le régime algérien a tenté de soumettre leurs enfants à un lavage de cerveau systématique dans la tentative de creuser un fossé entre les Sahraouis et leur mère patrie, mais il a été confronté, à chaque fois, à l’implacable prédominance de la relation inébranlable entre les Sahraouis et leur mère patrie, et la solidité des liens entre eux et leurs familles restées au pays et qui, en citoyens marocains, ne cessent de vanter la multitude de réalisations accomplies par les autorités transformant le désert en oasis vertes et tout ce que la patrie prépare pour accueillir ses enfants auxquels le régime algérien ne leur a infligé en un demi-siècle qu’injustice et tortures.
Une fois ce conflit réglé et les enfants revenus à leur patrie, ceux-ci se remémoreront avec amertume et regret des années passées dans l'enfer des camps. Ils se souviendront des pseudo-projets financés à coups de millions de dollars que leur faisait miroiter la direction du Polisario sachant que les millions de dollars provenant des aides humanitaires internationales sont partis garnir les comptes bancaires des membres de ladite direction. Les séquestrés des camps se souviendront de leur passé douloureux. Ils auront certainement besoin d'un soutien psychologique pour tenter d’oublier leurs souffrances dont le déplacement et les privations qui ont longtemps été leur quotidien alors qu'ils étaient à deux pas de la quiétude de la mère patrie. Les camps de la honte sont un gouffre plein de conspirations et d'intrigues où des dizaines de milliers de Sahraouis ont été kidnappés, torturés, tués et déplacés vers l’inconnu. 


Lu 1977 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p