Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

CAN 2019 : Première mission d'inspection de la CAF au Cameroun




Une équipe d'experts de la Confédération africaine de football a terminé vendredi au Cameroun la première mission d'inspection des infrastructures de la CAN-2019, sachant qu'en août le président de la CAF avait estimé que le Cameroun n'était "pas prêt" pour accueillir cette compétition.
"Il s'agit d'une première visite d'inspection. C'est une visite de collecte de données (sur les infrastructures existantes ou en construction)", a indiqué à l'AFP Félix Zogo, président de la Commission communication du comité local d'organisation de la CAN (Cocan).
Les experts de la CAF, qui n'ont pas fait de déclaration à la presse, se sont rendus dans les villes qui accueilleront le plus grand tournoi de football sur le continent.
Ils ont "récupéré les différents plans des infrastructures sportives à savoir les stades de compétition et les terrains d'entraînement", selon M. Zogo, assurant que la visite s'était effectuée dans une "excellente" ambiance.
Début août, le nouveau président de la CAF, le Malgache Ahmad Ahmad, avait jugé que le Cameroun n'était "pas prêt" pour accueillir le championnat d'Afrique.
Le Cameroun ne peut même pas accueillir "quatre équipes", avait ajouté M. Ahmad alors que la CAF a décidé de faire passer dès 2019 le nombre de pays participants de 16 à 24. Cette sortie avait été très mal perçue par Yaoundé.
"Le Cameroun sera prêt le jour dit, j'en prends l'engagement", lui avait répondu quelques jours plus tard le président Paul Biya.
"Pour nous, il n'y a aucun doute (que le Cameroun organisera la CAN 2019). Au plus tard le 31 décembre 2018, les infrastructures en constructions seront achevées", a assuré vendredi à l'AFP M. Zogo.
Si les autorités camerounaises assurent être en mesure de relever le défi de l'organisation de la CAN, elles s'inquiètent néanmoins de la "dégradation continue" de la qualité du réseau de téléphonie mobile.
En novembre, le gouvernement a donné six mois aux sociétés du secteur pour améliorer la qualité de leurs services.
La CAF prévoit d'autres visites au Cameroun, selon M. Zogo. La dernière doit avoir lieu en mars 2019, trois mois avant le début de la compétition en juin 2019.

Libé
Lundi 22 Janvier 2018

Lu 826 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés