Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

C'est pour quand le coup d'envoi de la campagne de vaccination ?

Mystère ! Tant pour monsieur tout le monde que pour les élus de la nation et autre personnel médical



Aït Taleb se veut rassurant mais sans plus

Quand est-ce que la campagne de vaccination contre la Covid-19 va démarrer au Maroc ? C’est la question que tout le monde se pose, y compris les élus de la nation qui sont censés être bien informés. En effet, ils ont été nombreux à s’insurger, avant hier lors de la séance des questions orales à la Chambre des conseiller, contre le silence qui entoure cette question et l’absence de communication concernant ce sujet au niveau du Parlement comme au niveau de l’opinion publique. Le Groupe de la Confédération démocratique du travail à la Chambre des conseillers a critiqué le manque d’interaction du gouvernement et la rareté des informations malgré les demandes récurrentes des élus qui agissent conformément aux lois et règlements en vigueur. Ce groupe a considéré cette manière d’agir de l’Exécutif comme un abus contre l’institution parlementaire censée jouer un rôle de contrôle tout en soulignant que le Parlement ne peut pas se mettre sous la tutelle du gouvernement et de son bon vouloir. La colère des conseillers ne semble pas pour autant perturber l’Exécutif qui s’est contenté, en la personne de Khalid Aït Taleb, ministre de la Santé, de déclarer que les autorités du pays déploient l'ensemble des efforts possibles, afin de lancer la campagne de vaccination dans les plus brefs délais. Selon lui, il faut attendre quelques jours, le temps pour que les autorités sanitaires importent les vaccins de Sinopharm (Chine) et d'AstraZeneca (Suède Royaume-Uni). Des propos qu’il a déjà tenus dans un entretien accordé au quotidien Al-Alam où il a déclaré que la date où le Maroc recevra le vaccin contre le coronavirus n’est pas encore officiellement fixée et qu’il ne peut pas décevoir les citoyens avec l’annonce de dates erronées, ajoutant que son département fera une déclaration dès qu’il y aura du nouveau à ce sujet. Ce discours opaque n’a pas épargné le corps médical. Si l'on interroge les membres du personnel de soin sur la date éventuelle du démarrage de la campagne de vaccination, la réponse sera souvent la même : «Nous ne savons rien. Plusieurs dates ont été avancées, mais personne ne peut confirmer ou infirmer ces informations». «Aujourd’hui, on procède à des exercices pratiques et à des simulations dans l’attente de l’arrivée du vaccin et nous sommes prêts puisque nous disposons déjà du système de soins ambulatoires et du programme national de vaccination», nous a confié sous le sceau de l’anonymat un médecin casablancais. Et d’ajouter : «La prochaine campagne sera calquée sur ces systèmes et il y aura un renforcement de ceux-ci dans les villes». Concernant le retard enregistré au niveau du démarrage de ladite campagne, notre interlocuteur estime que ce problème est dû à des problèmes de livraison vu le nombre de demandes du vaccin chinois. «Aujourd’hui, seuls les Emirats arabes unis ont utilisé le vaccin chinois en dehors de la Chine et l’ensemble des pays qui ont commencé à vacciner leur population sont soit des pays qui ont participé à la découverte du vaccin, soit des pays riches», nous a-t-il indiqué tout en rappelant que le régulateur de la Food and Drug Administration of China a demandé des précisions à Sinopharm avant d'approuver son vaccin et que la procédure d'approbation est toujours en cours. Des médias chinois ont même révélé que Sinopharm continue d'améliorer ses données de dernière minute suite aux commentaires et à la demande du régulateur chinois. Pourtant, notre source reste optimiste sur un proche démarrage de la vaccination contre la Covid-19 au Maroc. «Tous les indices laissent penser que ce sera en janvier prochain. Mieux, le Maroc fera partie des premiers pays à démarrer la vaccination de sa population», a-t-elle conclu. A noter que Khalid Ait Taleb a déjà révélé devant le Conseil de gouvernement que le Maroc a acquis 65 millions de doses de vaccin contre la Covid-19 et que la campagne de vaccination devra couvrir 25 millions de Marocains. Le ministre a également fait savoir que les préparatifs sont à un stade très avancé, notamment au niveau de la formation du personnel impliqué et de l'organisation de simulations. Un système d'information a été aussi mis en place pour la gestion de cette opération, l'inscription des personnes qui seront vaccinées et le suivi de leur état de santé après la vaccination. 

Hassan Bentaleb
Mercredi 30 Décembre 2020

Lu 497 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 16 Juin 2021 - 22:46 Le gazoduc maroco-nigérian sur la bonne voie




Flux RSS