Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bourita : Le Maroc, dont le Souverain préside le Comité Al Qods, réitère son rejet de toutes les violations et agissements unilatéraux israéliens


Libé
Dimanche 25 Juin 2023

Bourita : Le Maroc, dont le Souverain préside le Comité Al Qods, réitère son rejet de toutes les violations et agissements unilatéraux israéliens

Le Royaume du Maroc, dont SM le Roi Mohammed VI préside le Comité Al Qods, réitère son rejet de toutes les violations et agissements unilatéraux israéliens dans les territoires palestiniens occupés, a affirmé, vendredi à Rabat, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita.

"Le Royaume suit avec préoccupation les récents développements inquiétants survenus dans les territoires palestiniens occupés, dans un contexte régional et international marqué par les tensions", a déclaré M. Bourita, lors d'un point de presse conjoint avec le Conseiller fédéral suisse, Chef du Département fédéral des Affaires étrangères, Ignazio Cassis, en visite de travail au Maroc. "Le Royaume du Maroc réitère son rejet de toutes les violations et agissements unilatéraux israéliens qui attisent la situation, impactent négativement les efforts d’apaisement et entravent les conditions de réactiver le processus de paix dans la région", a-t-il ajouté.


Plus particulièrement, "le Royaume dénonce les récentes attaques israéliennes sur la ville de Jénine, en Cisjordanie, qui ont fait plusieurs victimes et blessés et exprime la solidarité totale du Maroc avec le peuple palestinien frère", a souligné le ministre.

"Le Royaume rejette aussi la récente décision du gouvernement israélien d'expansion des colonies en Cisjordanie et note avec satisfaction les réactions internationales refusant la politique israélienne de colonisation", a ajouté M. Bourita. "Le Maroc demeure convaincu que les négociations et le dialogue sont les seuls moyens en vue d’instaurer une paix durable et globale dans la région, dans le cadre de la solution à deux Etats, un Etat israélien et un Etat palestinien, établi sur les frontières de juin 1967, avec Al Qods est comme capitale, vivant côte à côte en paix et sécurité", a relevé le ministre. 


Lu 1313 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p