Libération


Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture





Magic System 
Le groupe star de la musique ivoirienne, Magic System, a annoncé mercredi une tournée en 2019 pour "appeler à l'apaisement" en vue de l'élection présidentielle de 2020. "2019 est une année délicate pour la Côte d'Ivoire, une année très chargée politiquement, et chaque fois que nous approchons des échéances électorales, il y a toujours une tension", a expliqué à l'AFP le chanteur Salif Traoré, dit A'Salfo, leader de Magic System.
Le groupe, qui a fêté ses 20 ans en 2017, fera une tournée, en partenariat avec l'Union européenne, dans le "pays profond pour appeler à l'apaisement de l'élection présidentielle de 2020", a-t-il déclaré. "Nous voulons passer un message d'union et d'unité. Une élection ce n'est pas forcement la guerre", a souligné le chanteur, appelant les hommes politiques à tenir "des discours responsables, dépourvus de haine". "La Côte d'Ivoire ne doit plus revivre ce qu'elle a connu il y a dix ans", a insisté A'Salfo, évoquant la crise post-électorale qui avait fait 3.000 morts en 2010-2011.

Harvey Weinstein
Ben Brafman a renoncé à représenter Harvey Weinstein, poursuivi au pénal pour agression sexuelle, selon plusieurs médias américains, une défection de poids pour le producteur déchu, dont l'avocat vedette était parvenu à affaiblir sensiblement l'accusation. "Je me retire" du dossier Weinstein, a déclaré Ben Brafman au New York Post. Contacté par l'AFP, l'avocat n'a pas donné suite. Et son porte-parole n'a ni confirmé, ni démenti l'information. L'article du New York Post confirme des informations parues depuis lundi dans d'autres médias américains, qui évoquaient le prochain départ de M. Brafman, mais sans citer l'avocat directement. Selon le New York Post, cette séparation serait en partie due à la volonté d'Harvey Weinstein d'étoffer son équipe en s'assurant les services d'avocats supplémentaires. Star du barreau new-yorkais, Ben Brafman, 70 ans, a déjà défendu avec succès Dominique Strauss-Kahn dans l'affaire Nafissatou Diallo, mais aussi le rappeur Jay-Z et le producteur Sean "Diddy" Combs. Depuis l'inculpation d'Harvey Weinstein en mai, l'avocat avait mis en évidence des erreurs dans la conduite de l'enquête, qui ont mené à l'abandon des poursuites liées à l'une des trois victimes présumées.

Vendredi 18 Janvier 2019

Lu 270 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.