Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Aziz El Amri remercié par l’AS FAR

La séparation entre les deux parties devait être entérinée hier




 Au suivant. Et c’est Aziz El Amri qui vient de rejoindre le lot des entraîneurs limogés à l’issue du premier tiers du championnat national de football D1.  
Aziz El Amri n’est plus donc aux commandes de la barre technique de l’AS FAR et les deux parties devaient tenir une réunion hier en vue d’entériner la séparation. Le départ du coach El Amri était attendu depuis un bon bout de temps et la défaite lundi à domicile devant la Renaissance de Berkane par 3 à 1, match comptant pour la 11ème manche de la Botola, a accéléré la cadence de la fameuse valse des entraîneurs.
Comme précité, Aziz El Amri, attendu au tournant, se trouvait sous les feux de vives critiques de la part d’une grande frange du public de l’AS FAR qui n’a pas apprécié qu’El Amri soit derrière le départ de certains éléments clés du club, de la trempe de Chakir, Neghmi et Khaba et qui s’illustrent actuellement sous les couleurs d’autres clubs.
En tout cas, c’est le «je t’aime moi non plus» qui prévaut depuis l’entame de l’exercice entre les supporteurs de l’AS FAR et Aziz El Amri qui a fait part, lors de la conférence de presse d’après match contre la RSB, du climat de tension qui règne, ce qui rendrait le travail impossible.
Aziz El Amri, double lauréat du championnat du Maroc avec le Moghreb de Tétouan, quitte le club de l’ASFAR alors que celui-ci occupe le ventre mou du classement, en étant 9ème avec un total de 14 points au compteur, soit six longueurs de retard sur le Hassania d’Agadir, leader, sachant que ces deux clubs n’accusent aucun match en retard.
En attendant la désignation d’un nouvel entraîneur, la formation militaire sera coachée par Saäd Dahane qui connaît très bien la maison et qui secondait d’ailleurs cette saison Aziz El Amri.
Hormis ce dernier, ils sont, jusqu’ici, cinq entraîneurs à avoir été congédiés, en l’occurrence Azeddine Aït Joudi (OCK), Badou Zaki (IRT), Abdelhak Benchikha (MAT), Rachid Taoussi (RSB) et Samir Yaïch (CAK).  Et la liste risque de se prolonger et de comporter les noms d’autres infortunés au cas où ils enchaîneraient deux ou trois contre-performances tout au plus.

La bonne opération de la RSB

L'AS FAR s'est inclinée à domicile face à la Renaissance de Berkane par 3 buts à 1, lundi lors d’un match de la onzième journée du Botola Maroc Telecom D1 de football, disputé au Complexe sportif Prince Moulay Abdellah à Rabat.
Brahim Bezghoudi a ouvert le score pour les Militaires, une minute avant la fin de la première période. Ayoub El Kaabi (61è) a égalisé pour la RSB, avant que Bakr El Helali (82è et 89è) n'inscrive le but un double grâce à cette victoire, la RSB rejoint, en dixième position, le trio Wydad de Casablanca, Rapide club Oued Zem et Olympique Khouribga avec 12 points, deux unités derrière son adversaire du soir qui stagne à la huitième place, aux côtés de son voisin le FUS de Rabat.

 

Mohamed Bouarab
Mercredi 13 Décembre 2017

Lu 758 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Septembre 2020 - 18:05 A mourir d’ennui Le derby des nuls