Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Angel Di Maria, la lumière et la nuit


Angel Di Maria, la lumière et la nuit
Mbappé, Neymar et Icardi sur le flanc, il ne restait des "quatre fantastiques" que Di Maria mercredi à Leipzig: mais l'Argentin n'a pas rejoué son fabuleux match de la demi-finale de Lisbonne contre le même RB, et n'a passu porterson équipe pour éviterla défaite. Côté lumière, Di Maria a ouvert le score dès la 6e minute. Côté ombre, il a manqué un penalty dixminutes plustard, un potentiel 2-0 d'entrée qui aurait changé la face du match. On joue depuis six minutes seulement lorsque le défenseur international français de Leipzig Dayot Upamecano commet une énorme erreur danssestrentemètres, en rendant un ballon à Moise Kean. L'Italien lance en profondeur AngelDi Maria, quimystifie le gardien de Leipzig d'une subtile pichenette de l'extérieur du pied gauche. 1-0 dès la première occasion, Di Maria "l'ancien", du haut de ses 32 ans et de ses 86 matches de Ligue des champions, inscritson 22e but dans la compétition reine, etmet le Paris SGsur orbite. Il aurait pu devenir le héros du match quelques minutes plustard. Sur une main d’Upamecano, bien malheureux ce mercredisoir, l'arbitre accorde un penalty aux Parisiens (16e). En l'absence de Neymar et Mbappé, Di Maria prend la responsabilité de tirer.Il cherche à placerle ballon en force surla droite de Peter Gulacsi, maisle portier de Leipzig se détend bien et repousse sa frappe.

Paris va ensuite encaisser deux buts, ravivant les regrets de cette occasion manquée. Di Maria "est toujours un joueur clé, mais il manque de rythme, il ne faut pastrop attendre de lui", avait pourtant mis en garde son entraîneur Thomas Tuchel. Puni pour avoir craché en direction d'Alvaro lors du sulfureux PSG-OM de septembre, Di Maria a en effet été suspendu quatre matches en Ligue 1 et ne reprendra le championnat 1 que ce week-end. "Il a besoin de rythme", avait ajouté le technicien allemand, "caril aime jouer beaucoup, pour gagner de la confiance, dans le dribbling, la finition, il a seulement joué la C1 pour nous, je ne veux pas mettre toute la pression sur ses épaules. Mais ça reste comme toujours un joueur clé,super important." Tuchel avait raison. Di Maria n'a jamaissemblé en mesure de renverser le match. Loin de son niveau du mois d'août et de la demi-finale de Ligue des champions gagnée 3-0 contre Leipzig, où il avait réussi un but et deux passes décisives. Cette fois encore, on l'a vu se battre beaucoup,mais avec plus oumoins de réussite, etfaire parfois de mauvais choix, comme cette situation de deux contre deux avec Kean, mal négociée trois minutes seulement après son but (9e). Il a ensuite mis de l'énergie pour chercher les combinaisons offensives, toujours avec Kean de préférence, notamment sur les longs contres parisiens, mais aussi pour participer au pressing défensif, conformément aux consignes de Thomas Tuchel. En vain. A la 62e minute, après une chevauchée sur son aile droite, il a tenté sa chance de loin de l'extérieur du gauche. Le tir,sans danger, a été bloqué par le gardien du RB. Comme un aveu d'impuissance du Paris SG ce mercredi soir.

Messi apporte son soutien à Maradona

"Diego, toute la force du monde" : la superstar argentine du FC Barcelone Lionel Messi a publié sur Instagram mercredi un message de soutien à son compatriote, la légende Diego Maradona, opéré d'un hématome à la tête mardi soir. "Diego, toute la force du monde. Ma famille et moi souhaitons te voir rétabli le plus vite possible. Je t'embrasse du fond du coeur !", a écrit Messi sur Instagram, accompagnant ce message d'une photo de lui et Maradona. Diego Maradona, légende du football argentin, a été opéré avec succès d'un hématome à la tête mardi soir à la clinique privée Olivos, dans la banlieue nord de Buenos Aires, cinq jours après avoirfêté son soixantième anniversaire. La star y avait été transférée après une première hospitalisation, lundi, à La Plata, à 60 km au sud de la capitale. "Diego a bien toléré l'opération. Il est réveillé et tout va bien. (...) Il va rester en observation", a annoncé mardi soir en conférence de presse son médecin personnel, le Dr Leopoldo Luque.

Libé
Jeudi 5 Novembre 2020

Lu 145 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Octobre 2021 - 18:00 Mbappé de retour avec le PSG

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS